Sports

Cinq moments marquants du match du Canadien

La Presse canadienne - La Presse Canadienne

MONTRÉAL — Voici cinq moments marquants du match disputé samedi soir au Centre Bell entre le Lightning de Tampa Bay et le Canadien de Montréal.

Froese sort de sa coquille

Comme c’est arrivé en plusieurs occasions cette saison chez le Canadien, le travail du quatrième trio a mené à un but, le premier du match pendant la neuvième minute de jeu. Bien que son nom n’ait pas apparu sur la feuille de marque, c’est Nicolas Deslauriers qui est à l’origine de ce but lorsqu’il est s’est dirigé vers le coin droit, en zone du Lightning, pour servir une mise en échec au défenseur Andrej Sustr. Ce dernier a perdu le disque qu’a aussitôt récupéré Daniel Carr pour le remettre à Jordie Benn, à la pointe droite. Le barbu défenseur du Tricolore a décoché un tir que Byron Froese a fait dévier derrière Andrei Vasilevskiy pour son deuxième but de la saison et son premier depuis le 22 décembre à Calgary.

Le quatrième trio et Morrow pris en défaut

Moins de quatre minutes après avoir contribué au premier but du match, les cinq mêmes joueurs du Canadien se sont fait prendre en défaut. Le défenseur Joe Morrow a été lent à reculer en zone centrale, créant une ouverture qu’a su exploiter Brayden Point. L’attaquant du Lightning a pu se présenter dans l’enclave et son tir des poignets a donné contre le poteau à la droite du gardien Antti Niemi avant de bifurquer dans le filet, pour son 25e de la saison.

Des belligérants inhabituels

La première période a été marquée par deux escarmouches impliquant quatre joueurs qui ne sont pas reconnus pour laisser tomber les gants sur la patinoire. La première est survenue avec un peu plus de cinq minutes à écouler lorsque Steven Stamkos s’en prit à Karl Alzner, à la suite d’une mise en échec du défenseur du Canadien au centre de la glace à l’endroit de Nikita Kucherov. La réaction de Stamkos a placé son équipe dans une position difficile puisqu’il a écopé une pénalité mineure pour avoir été l’instigateur d’une bagarre et une punition pour inconduite. La seconde est venue pendant la dernière minute de jeu, devant le filet du Lightning, quand Victor Hedman a servi un double échec dans le dos de Brendan Gallagher. Ce dernier a réagi promptement en bousculant le géant défenseur. Les deux joueurs sont allés se changer les idées au cachot pendant deux minutes.

Une première en février

Après avoir vu le Lightning exploiter avec succès une supériorité numérique, le Canadien a fait de même avec 3:31 à écouler avant la fin de la période médiane pour se donner une avance de 3-2. Alors que Nikita Kucherov se trouvait au banc des punitions, Max Pacioretty a réussi son 17e but de la saison, et son premier depuis le 25 janvier contre les Hurricanes de la Caroline, après une léthargie de 11 parties. Posté dans l’enclave, le capitaine a profité d’un généreux retour d’un lancer du défenseur Jeff Petry pour déjouer Andrei Vasilevskiy d’un tir de qualité dans la partie supérieure gauche du filet. Avant la fin de la période, Pacioretty a menacé deux autres fois sans toutefois pouvoir décocher un tir d’aussi bonne qualité.

Fin amère pour le Canadien

Après avoir connu deux bonnes premières périodes, le Canadien a concédé un troisième but au Lightning, au début du troisième engagement, permettant au Lightning d’égaler la marque 3-3. Niemi a cependant permis au Tricolore de terminer le travail en temps supplémentaire, s’imposant notamment aux dépens de Brayden Point, qui s’est présenté seul devant lui en désavantage numérique. Le Bleu-blanc-rouge a multiplié les chances en prolongation, tandis que Niemi, lui, multipliait les arrêts, notamment lorsque Joe Morrow s’est retrouvé au cachot. C’est finalement Point qui a eu le dernier mot au deuxième tour des tirs de barrage, après que Paul Byron, Jonathan Drouin et Charles Hudon n’eurent pas été en mesure de déjouer Vasilevskiy.

Articles récents du même sujet