Sports

Althea Gibson aura sa statue à Flushing Meadows

NEW YORK — L’Association américaine de tennis (USTA) honorera Althea Gibson en érigeant une statue à son effigie sur le site des Internationaux des États-Unis.

Cette statue de la première Afro-Américaine à remporter le titre des Championnats nationaux des États-Unis — l’ancêtre des Internationaux des États-Unis — sera installée au Centre national de tennis Billy Jean King.

Gibson a remporté les Nationaux américains et Wimbledon en 1957 et 1958.

Dans un communiqué, la présidente de l’USTA, Katrina Adams, a qualifié Gibson, qui a aussi remporté les Internationaux de France en 1956, de «Jackie Robinson du tennis».

King a dit de la gagnante de 11 titres du Grand Chelem qu’elle est un «trésor américain» qui a «ouvert les portes pour les générations à venir».

Une statue d’Arthur Ashe a été dévoilée à Flushing Meadows en 2000. L’USTA n’a pas encore choisi le sculpteur qui immortalisera celle qui est décédée à l’âge de 76 ans, en 2003.

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *