Sports
22:07 12 avril 2018 | mise à jour le: 12 avril 2018 à 23:56 Temps de lecture: 3 minutes

Les Bruins s'amusent aux dépens des Leafs 5-1

Les Bruins s'amusent aux dépens des Leafs 5-1
Photo: Mary SchwalmMary Schwalm / The Associated Press

BOSTON — Les Maple Leafs de Toronto avaient mis l’emphase à l’aube du match de jeudi sur la nécessité de garder à l’oeil le trio formé de Brad Marchand, David Pastrnak et Patrice Bergeron — ils ont totalisé 99 buts en saison régulière et sont irréprochables dans les trois zones —, mais malheureusement ils n’en ont rien fait.

Ils devront être plus disciplinés après que les trois attaquants des Bruins de Boston eurent totalisé six points lors du match no 1, sans compter qu’ils ont été bousculés sans relâche le long des rampes par leurs adversaires vêtus en noir et jaune.

«Chaque fois que nous rentrons au banc, nous discutons de ce que nous avons observé et de ce que nous pouvons améliorer, a confié Bergeron. C’est la clé lorsque tu veux créer la chimie.»

Pastrnak a marqué un but et récolté deux mentions d’aide pour permettre aux Bruins de malmener les Maple Leafs 5-1, en lever de rideau de leur série de premier tour dans l’Association Est.

«Nous devrons de toute évidence être meilleurs, a déclaré l’entraîneur-chef des Maple Leafs Mike Babcock, qui a dirigé Marchand et Bergeron lorsque le Canada a remporté la Coupe du monde en 2016. Il faut leur donner le crédit, ils ont été bons.

«Nous ne l’étions pas suffisamment.»

Marchand et David Krejci, avec un but et une passe chacun, ainsi que David Backes et Sean Kuraly ont complété la marque pour les Bruins, qui ont aussi bénéficié des 26 arrêts de Tuukka Rask. Torey Krug a ajouté deux mentions d’assistance à sa fiche.

«Ils ont joué avec beaucoup de vitesse, a reconnu le défenseur torontois Morgan Rielly. L’amphithéâtre était bruyant, ils ont été transportés par l’énergie de la foule.»

Zach Hyman fut le seul à riposter pour les Maple Leafs, tandis que Frederik Andersen repoussait 35 lancers devant sa cage.

L’attaquant des Leafs Nazem Kadri a notamment perdu son sang-froid après avoir vu Mitch Marner encaisser un coup de coude de Tommy Wingels en troisième période. Kadri a riposté et a écopé d’une pénalité majeure pour assaut, en plus d’avoir été expulsé de la rencontre.

«J’avais juste l’impression que le point de contact était la tête de ‘Mitchy’, et que l’arbitre n’appelerait pas de pénalité, a confié Kadri. Il s’est retourné vers moi, donc j’allais terminer ma mise en échec, mais il a chuté sur la patinoire. Ça s’est produit très rapidement.

«C’est entre les mains de la LNH.»

Le match no 2 aura lieu samedi soir au TD Garden, avant que la série ne déménage au Centre Air Canada à compter de lundi.

Articles similaires