Sports
14:06 6 septembre 2018

Expansion: rien ne se décidera avant décembre

CHICAGO — Le commissaire adjoint de la Ligue nationale de hockey, Bill Daly, a affirmé que le circuit Bettman ne soumettrait pas la candidature de Seattle pour une éventuelle expansion à un vote auprès des membres du Bureau des gouverneurs avant le mois de décembre, au plus tôt.

Dans une interview accordée à l’Associated Press dans le cadre de la tournée annuelle des médias de la LNH, Daly a indiqué qu’il doute qu’un vote en bonne et due forme au sujet d’une expansion à Seattle puisse avoir lieu au cours des réunions entre octobre et décembre.

Seattle Hockey Partners, le groupe qui tente d’amener la LNH dans le nord-ouest des États-Unis, présentera toutefois son projet au comité exécutif du Bureau des gouverneurs le 2 octobre prochain. Aucun scrutin n’aura lieu à cette date.

«Nous tiendrions ce vote en personne», a dit Daly, en référence à la réunion annuelle de décembre, qui aura lieu en Floride.

Les Golden Knights de Vegas ont disputé leur première campagne dans la LNH en 2017-18, faisant passer le total d’équipes à 31. Bien que le commissaire, Gary Bettman, eut de nombreuses fois répété que la LNH n’était pas pressée d’élargir de nouveau ses cadres, il y a des aspects positifs — en plus des 650 millions $ US que coûtera la nouvelle franchise — à une expansion.

«Ça permettra à la ligue de retrouver l’équilibre, a déclaré Daly. Depuis quelques années, nous avons un déséquilibre dans le nombre d’équipes dans chacune des Associations, ce serait l’un des points positifs que de procéder à cette expansion.»

Après quatre saisons avec 16 équipes dans l’Est et 14 dans l’Ouest, l’arrivée de Vegas a permis de resserrer à 16-15 cet écart. Le groupe de Seattle vise disputer une première campagne en 2020-21. À condition que le KeyArena ait été rénové à temps.

Un aréna de calibre de la LNH est la seule pièce manquante afin que Seattle joigne les rangs du circuit. Le groupe a atteint toutes ses cibles de dépôts pour des abonnements de saison, et Daly a ajouté que rien ne laisse présager que Seattle ne pourrait pas être un bon marché pour le hockey.

Cannabis: pas de changement

Par ailleurs, Daly a laissé savoir que la LNH ne comptait pas modifier sa politique sur l’utilisation de la marijuana malgré la légalisation de cette drogue au Canada à compter du 17 octobre.

Il a précisé que cette nouvelle législation ne modifierait en rien la politique sur les tests de dépistage des drogues convenu entre la ligue et l’Association des joueurs (AJLNH). Daly a précisé que la ligue impose des tests pour détecter l’utilisation de la marijuana, mais qu’un test positif ne mène pas automatiquement à une suspension.

Au lieu de modifier leur position, la ligue et l’AJLNH redoublent d’ardeur afin d’informer les joueurs sur ce sujet. La LNH a sept équipes au Canada. Le Colorado, domicile de l’Avalanche, a aussi légalisé le cannabis.