Sports

Cinq moments marquants du match du Canadien

Montreal Canadiens goaltender Carey Price celebrates with teammate Artturi Lehkonen after defeating the Calgary Flames in an NHL hockey game in Montreal, Tuesday, October 23, 2018. THE CANADIAN PRESS/Graham Hughes Photo: La Presse canadienne

MONTRÉAL — Voici cinq moments marquants du match disputé mardi soir au Centre Bell entre les Flames de Calgary et le Canadien de Montréal.

Rittich se dresse devant le Canadien
Même s’ils ont joué deux fois à court d’un homme pendant les dix premières minutes de l’engagement initial, ce sont les joueurs du Canadien qui ont obtenu les meilleures chances de marquer durant le premier vingt. Ils ont cependant frappé un mur en David Rittich. Le gardien de 26 ans de la République tchèque s’est imposé devant Artturi Lehkonen pendant la première pénalité au Canadien. Il a plus tard frustré Jonathan Drouin avant de stopper, coup sur coup, des tirs de Jesperi Kotkaniemi et Joel Armia.

Les Flames brisent la glace
Dominés 12-7 au chapitre des tirs aux buts pendant les 20 premières minutes du match, les Flames ont trouvé le moyen de rentrer au vestiaire avec une avance de 1-0 grâce à un but inscrit à 16:46. Mikael Backlund a d’abord reçu une passe de Matthew Tkachuk de derrière le filet de Carey Price avant deTkachuk, posté à une dizaine de pieds à la droite du gardien du Canadien. Tkachuk a décoché un tir qui a touché le patin droit de Michael Frolik avant de se faufiler à la droite de Price, du côté rapproché.

Domi tire dans le mauvais filet
Le Canadien a eu une chance de créer l’égalité au tout début de la période médiane, pendant une punition mineure à Michael Frolik survenue pendant les derniers moments du premier vingt. Les hommes de Claude Julien ont parvenu à mettre de la pression sur la défensive des Flames et ont su se créer une belle opportunité de ramener le match à la case de départ. De belles passes de Tomas Tatar et de Brendan Gallagher ont permis à Max Domi, complètement oublié près du cercle droit de mise en jeu, de se présenter devant David Rittich. Toutefois, son tir a complètement raté l’objectif et abouti dans le filet protecteur.

L’avantage numérique du CH fait mouche
Ç’a n’a pas été facile, mais le Canadien a finalement réussi à percer la muraille que représentait David Rittich à sa quatrième tentative de la deuxième période en avantage numérique. Pendant une pénalité mineure à TJ Brodie, et aidé par le fait que Michael Frolik eut perdu son bâton, Jeff Petry a marqué son premier but de la saison grâce à un puissant tir sur réception décoché du cercle gauche de mise en jeu, à la suite d’une belle passe de Jonathan Drouin. Seulement 99 secondes plus tard, ce fut au tour de Brendan Gallagher de marquer avec l’avantage d’un homme en faisant dévier un tir/passe de Petry.

Un but tardif et crucial de Drouin
Après avoir obtenu un point sur le premier but du Canadien et préparé le suivant, Jonathan Drouin a couronné une faste fin de deuxième période pour la formation montréalaise en inscrivant son troisième but de la saison pendant la dernière minute de l’engagement. Alors que David Rittich s’était montré solide et n’avait rien eu à se reprocher sur les deux filets précédant, il a moins bien paru sur le tir de Drouin, qui s’est frayé un chemin du côté de la mitaine du gardien des Flames, du côté rapproché. Ce but a permis au défenseur Xavier Ouellet d’obtenir son premier point avec le Tricolore.

Articles récents du même sujet