Sports

Les Nationals embauchent Anibal Sanchez

Jae C. Hong / The Associated Press Photo: Jae C. Hong

WASHINGTON — Anibal Sanchez aura un nouvel uniforme la saison prochaine et le même receveur.

Sanchez, un lanceur droitier, a signé un contrat de deux ans d’une valeur de 19 millions $ avec les Nationals de Washington.

L’entente, annoncée jeudi par les Nationals, inclut une clause optionnelle pour 2021, à la discrétion de l’équipe.

Âgé de 34 ans, Sanchez ajoutera de la profondeur à une rotation revampée, à laquelle s’est ajouté Patrick Corbin, qui a signé un pacte de six ans plus tôt en décembre.

Les Nationals ont échangé Tanner Roark aux Reds de Cincinnati pendant la saison morte, ce qui fait que Max Scherzer, Stephen Strasburg, Corbin et Sanchez devraient composer le top quatre de la rotation des partants.

Sanchez a indiqué que la durée du contrat était importante, compte tenu de son âge.

Un autre facteur, a-t-il ajouté, est le fait qu’il pourra maintenir sa relation avec le receveur Kurt Suzuki. Ce dernier a accepté un pacte de deux ans, évalué à 10 millions $, avec les Nationals le mois dernier.

«C’est un aspect important pour moi, surtout à cause de la façon dont j’ai lancé en 2018, Suzuki a été impliqué dans chacun des changements que j’ai faits», a déclaré Sanchez lors d’une conférence téléphonique.

«Suzuki a participé à toutes les séquences dans lesquelles nous avons travaillé… Je sais quels lancers il va me demander. Nous avons une très bonne relation lanceur-receveur durant un match.»

Sanchez a rehaussé sa valeur auprès des Nationals après un retour en force la saison dernière avec les Braves d’Atlanta, des rivaux des Nationals dans la section Est de la Ligue nationale.

Originaire de Maracay, au Venezuela, Sanchez a possiblement été le partant le plus régulier chez les Braves. En 25 matchs, dont 24 à titre de partant, il a présenté une fiche de 7-6, une moyenne de points mérités de 2,83 et amassé 135 retraits au bâton en 136,2 manches.

Ce fut un remarquable revirement de situation pour un lanceur qui, avec les Tigers de Detroit en 2017, avait affiché une moyenne de points mérités de 6,41.

Sa moyenne de points mérités l’an dernier a été la deuxième meilleure de sa carrière. En 2013, avec les Tigers, il avait inscrit une moyenne de 2,57.

Articles récents du même sujet