Sports
06:26 17 janvier 2019

Eugenie Bouchard éliminée par Serena Williams

Eugenie Bouchard éliminée par Serena Williams
Photo: The Associated PressEugenie Bouchard

MELBOURNE, Australie — Mieux vaut tard que jamais, non?

Garbine Muguruza a remporté ce qui pourrait devenir le match à s’être mis en branle le plus tard de l’histoire des Internationaux de tennis d’Australie, en route vers une victoire de 6-4, 6-7 (3), 7-5 contre la Britannique Johanna Konta dans un match marathon qui a commencé peu après minuit et s’est conclu à 3h12 vendredi matin.

«Ce n’est pas l’idéal. Ce n’est pas l’idéal pour personne. Je crois que ce n’est pas l’idéal pour personne de faire de l’exercice physique après l’heure du coucher, a dit Konta en s’esclaffant. Nous étions dans le même bateau, donc nous étions confrontées au même défi.»

Quelques centaines de spectateurs étaient toujours présents dans les gradins du Margaret Court Arena, dont la capacité maximale est établie à 7500 sièges, à la fin de la rencontre. Une dame a même pris trois sièges à elle seule, alors qu’elle tentait tant bien que mal de combattre le sommeil.

«Je ne peux sérieusement pas croire qu’il y avait encore des spectateurs avec nous à 3h15», s’est exclamée Muguruza, avant d’ajouter en riant: «Qui s’en préoccupe?»

En raison des nombreuses interruptions provoquées par la pluie et la longueur des matchs précédents jeudi, le début de ce duel de deuxième tour a été repoussé à maintes reprises.

Les organisateurs du tournoi ont indiqué que le record précédent pour le match le plus tardif à se mettre en branle à Melbourne était 23h59, pour un affrontement entre Elise Mertens et Daria Gavrilova il y a un an.

Le match à s’être terminé le plus tard? À 4h34, lors d’un duel épique en 2008 entre Lleyton Hewitt et Marcos Baghdatis.

Un peu plus tôt jeudi soir, l’Ukrainienne Elina Svitolina a facilement atteint le troisième tour du simple féminin.

Sixième tête de série, Svitolina a vaincu la Slovaque Viktoria Kuzmova 6-4, 6-1 en 67 minutes.

Svitolina a été dominante, récoltant huit as contre une seule double faute. Elle a aussi inscrit 24 coups gagnants et n’a commis que huit fautes directes comparativement à 26 pour son adversaire de 20 ans.

En troisième ronde, Svitolina affrontera la gagnante du match entre la Tchèque Kristyna Pliskova et la Chinoise Zhang Shuai.

D’autre part, la détentrice de sept titres du Grand Chelem, Serena Williams, n’a mis que 70 minutes pour évincer la finaliste de Wimbledon en 2014 Eugenie Bouchard 6-2, 6-2 au deuxième tour.

Williams convoite son 24e titre du Grand Chelem en simple en carrière. Elle a triomphé à Melbourne Park en 2017, mais n’a pu défendre son titre l’an dernier après avoir donné naissance à sa fille.

La joueuse âgée de 37 ans affrontera au prochain tour Dayana Yastremska, qui a défait Carla Suarez 6-3, 3-6, 6-1, et elle pourrait devoir croiser le fer avec sa soeur Venus ou la no 1 mondiale Simona Halep au quatrième tour.

D’ailleurs, Halep s’est fait une frayeur en concédant le deuxième set et en tirant de l’arrière par un bris au troisième avant de vaincre l’Américaine Sofia Kenin 6-3, 6-7 (5), 6-4, mettant du même coup la table pour un duel au troisième tour contre Venus Williams.

Pour y accéder, la soeur aînée de Serena Williams a infligé un revers de 6-3, 4-6, 6-0 à la Française Alizé Cornet.

La Chinoise Wang Qiang (21e) et l’Italienne Camila Giorgi (27e) ont également mérité leur place en troisième ronde à l’aide de victoires expéditives, contre la Serbe Aleksandra Krunic et la Polonaise Iga Swiatek, respectivement.

La journée a été un peu plus ardue pour la Tchèque Karolina Pliskova, 7e tête de série, qui a dû combler un recul d’une manche à zéro pour éliminer l’Américaine Madison Brengle 4-6, 6-1, 6-0.

Lors des deux dernières manches, Pliskova n’a donné que 25 points à son adversaire et a mis fin au duel avec deux as consécutifs.

Pliskova se mesurera à Giorgi au troisième tour.

Quant à Wang, elle affrontera la Lettonne Anastasija Sevastova, qui a difficilement battu la Canadienne Bianca Andreescu en trois sets de 6-3, 3-6, 6-2.

Plus tard jeudi, Mertens (12e), l’Américaine Madison Keys (17e), la Taïwanaise Su-Wei Hsieh (28e) et la Suissesse Timea Bacsinszky ont également signé des gains en deux sets.

En fin de programme, la championne des Internationaux des États-Unis, Naomi Osaka, a obtenu son billet pour le troisième tour en disposant de Tamara Zidansek 6-2, 6-4.