Sports

Le match Flyers-Canadien en cinq moments

MONTRÉAL — Voici les cinq moments marquants du match entre les Flyers de Philadelphie et le Canadien de Montréal, samedi, au Centre Bell.

Domi met la table

Max Domi a été le chef d’orchestre de l’offensive du Canadien en début de rencontre. Il a mis la table pour Artturi Lehkonen, Jeff Petry et Tomas Tatar, mais les trois ont été incapables de compléter le jeu. Lehkonen s’est buté au gardien Carter Hart, puis Petry a hésité un peu trop longtemps, permettant à Hart de compléter son déplacement et réussir l’arrêt. De son côté, Tatar a tiré au-dessus de l’objectif.

Inefficacité totale

Les Flyers ont été crédités d’un seul tir au but en première période, le résultat d’un dégagement de Travis Sanheim à partir de son territoire. Les visiteurs ont toutefois obtenu deux occasions en or de s’inscrire au pointage. Toutefois, Wayne Simmonds a atteint le poteau tôt dans la partie alors que le gardien Antti Niemi était battu. Pour sa part, Travis Konecny a raté la cible au terme d’une mise en scène parfaite de Claude Giroux et James van Riemsdyk.

Niemi est alerte

Le compteur des tirs au but affichait 16-1 en faveur du Canadien quand les Flyers ont enfin décoché un deuxième tir au but. Les visiteurs ont toutefois tranquillement pris l’avantage au cours du deuxième vingt. Antti Niemi a dû être alerte à mi-chemin dans l’engagement, quand Jori Lehtera a habilement dévié un tir d’Ivan Provorov. Niemi a réussi l’arrêt en étirant la jambière gauche au dernier moment.

Les Flyers frappent deux fois

Le Canadien a complètement perdu son erre d’aller en deuxième période et les Flyers ont finalement frappé deux fois dans un intervalle de 1:33 tard dans l’engagement. Travis Konecny a d’abord ouvert le pointage avec 2:59 à faire, profitant d’un retour après un tir sur un angle restreint de Shayne Gostisbehere. James van Riemsdyk a ensuite doublé l’avance des visiteurs avec 1:26 à jouer, déviant un tir de la pointe de Robert Hagg.

Patrick brise les reins du Canadien

Le Canadien a tiré de l’arrière par deux buts à deux reprises lors du troisième engagement, mais chaque fois, Nolan Patrick est venu lui porter un dur coup. Patrick a d’abord accepté une belle remise de son coéquipier Wayne Simmonds lors d’une montée à deux contre un. L’attaquant des Flyers a alors marqué son huitième but de la campagne. Après que Max Domi eut redonné espoir aux partisans du Tricolore, Patrick a manoeuvré à sa guise en territoire adverse avant de loger la rondelle par-dessus la mitaine du gardien Antti Niemi.

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *