Sports

Shapovalov et Auger-Aliassime à la Coupe Davis

Shapovalov et Auger-Aliassime à la Coupe Davis
Photo by: Andy Brownbill/The Associated PressMilos Raonic. Andy Brownbill / The Associated Press

MONTRÉAL — Le Canada pourra compter sur deux de ses plus beaux espoirs du tennis masculin en vue de la rencontre de qualification de la Coupe Davis contre la Slovaquie dans moins de dix jours, mais son chef de file ainsi que l’un de ses plus fidèles soldats n’y seront pas.

Tennis Canada a confirmé mardi que Denis Shapovalov et Félix Auger-Aliassime prendront part à ce duel qui se tiendra les 1er et 2 février à Bratislava, mais pas Milos Raonic qui participera aux quarts de finale des Internationaux d’Australie mercredi après-midi à Melbourne. Quant à Vasek Pospisil, un autre vétéran de la Coupe Davis, il se remet d’une opération au dos qui devrait le tenir à l’écart du jeu pendant les trois prochains mois.

Les vétérans Peter Polansky et Frank Dancevic, qui agira à titre de capitaine-joueur, compléteront la délégation canadienne.

Shapovalov en sera à sa sixième rencontre de la Coupe Davis. Âgé de 19 ans, il vient de participer au troisième tour des Internationaux d’Australie où il a subi une défaite en quatre manches face à Novak Djokovic.

Détenteur du 27e rang au classement de l’ATP, il détient une fiche positive en Coupe Davis avec cinq victoires et trois revers. Lors de la dernière rencontre du Canada, il avait comblé un déficit de deux manches à zéro pour remporter son match en cinq manches face au Néerlandais Robin Haase.

Auger-Aliassime, âgé de 18 ans, disputera sa deuxième rencontre de la Coupe Davis après avoir été sélectionné pour la première fois à Toronto en septembre dernier. Il n’avait toutefois pas disputé de match.

Présentement classé au 106e rang mondial, il a participé à son premier tableau principal d’un tournoi du Grand Chelem aux derniers Internationaux des États-Unis après avoir remporté ses trois matchs en qualification. Au premier tour de la Coupe Rogers de 2018, il avait également signé la plus importante victoire de sa jeune carrière en éliminant le Français Lucas Pouille, alors 18e mondial.

Polansky participera à la Coupe Davis pour la 13e fois. L’Ontarien âgé de 30 ans faisait partie de l’équipe qui avait affronté la Croatie l’an dernier, mais n’avait pas disputé de match. Sa dernière rencontre remonte à l’affrontement face au Japon en 2014 alors qu’il s’était avoué vaincu lors de ses deux matchs de simple. Polansky occupe présentement le 118e rang mondial.

L’équipe de la Slovaquie et le capitaine Dominik Hrbaty ont désigné Martin Klizan (40), Filip Horansky (217), Nobert Gombos (244), Igor Zelenay (67 en double) and Filip Polasek (164 en double) pour défendre les couleurs de leur pays.

Le Canada participera aux qualifications de la Coupe Davis dans l’espoir d’obtenir sa place pour les finales qui seront présentées en novembre 2019, à Madrid. Sous le nouveau format de la Coupe Davis, les qualifications opposeront 12 pays têtes de série contre 12 nations négligées, les gagnants accédant à la finale. Le Canada fait partie des têtes d’affiche dans le cadre de son affrontement de février à la suite de son triomphe face aux Pays-Bas, en septembre dernier.

Le Canada et la Slovaquie croiseront le fer pour une deuxième fois. Lors de leur premier duel, les Slovaques avaient signé une victoire de 4-1 au Stade IGA, en septembre 1997. Le Canada occupe actuellement le 17e rang du classement de la Coupe Davis tandis que la Slovaquie est 29e.

«Nous faisons partie du Groupe mondial depuis 2012, mais nous souhaitons démontrer que nous sommes un pays qui peut aspirer aux plus grands honneurs dans un proche avenir. Évidemment, la première étape importante est de se qualifier pour les finales disputées à Madrid et nous savons que la Slovaquie sera une adversaire de taille alors que nous évoluerons sur la route et sur la terre battue», a déclaré Dancevic dans le communiqué officiel de Tennis Canada.

«Notre équipe sera jeune, mais nos joueurs sont motivés pour défendre les couleurs de leur pays et ont déjà hâte de sauter sur le terrain. Nous nous concentrerons sur notre préparation dans les prochains jours.»

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *