Sports

Les Patriots et les Rams s’accordent une pause

Les Patriots et les Rams s’accordent une pause
Photo: David Goldman/APMercedes-Benz Stadium is lit up ahead of Sunday's NFL Super Bowl 53 football game between the Los Angeles Rams and New England Patriots in Atlanta, Saturday, Feb. 2, 2019. (AP Photo/David Goldman)

ATLANTA — Ni les Patriots de la Nouvelle-Angleterre ni les Rams de Los Angeles n’ont eu le temps de transpirer, samedi, à la veille du Super Bowl.

Plus de 800 amis et membres de la famille ont rejoint les joueurs, entraîneurs et membres du personnel des Patriots au stade Mercedes-Benz, samedi matin. Après avoir complété une semaine de travail à Georgia Tech, les Patriots ne se sont pas entraînés, mais ont foulé le terrain en vue de photos d’équipe et d’un rassemblement avec leurs invités. Ils ont suivi la même routine qu’à leurs précédentes présences au Super Bowl.

«C’est une pause dans la journée et ça leur permet de retrouver leurs familles, a précisé l’entraîneur Bill Belichick, qui se prépare à son neuvième Super Bowl, un record, comme entraîneur-chef. C’est un rêve pour chaque joueur de disputer ce match. C’est donc spécial de pouvoir le partager avec ses proches et sa famille. Nous avons tenté de l’inclure dans le programme.»

Tous les membres de la formation active de 53 joueurs ainsi que l’équipe d’entraînement de 10 joueurs étaient présents, ainsi que les joueurs blessés, dont le demi-offensif Jeremy Hill et le demi défensif Eric Rowe.

Le quart-arrière Tom Brady, qui en est également à son neuvième Super Bowl, a marché dans le stade en tenant la main de sa fille Vivian, âgée de six ans, avec sa femme et ses deux fils à leurs côtés. Brady a aperçu son ancien coéquipier et candidat au Temple de la renommée, Richard Seymour, et il est allé lui faire une accolade chaleureuse.

Pour leur part, Devin et Jason McCourty, les premiers jumeaux à jouer ensemble au Super Bowl, portaient des chemises portant l’inscription «Tout ce que nous faisons est en double», avec la mention «victoire» imprimée en lettres rouges contrastantes.

Les Patriots n’ont pas encore joué au stade Mercedes-Benz.

Les Rams ont également passé du temps en famille après des réunions, mais à leur hôtel à Buckhead. Ils ont ensuite pris des photos d’équipe à l’intérieur du stade.

Le bloqueur offensif Andrew Whitworth a couru après ses quatre enfants sur le terrain, la mère du demi-offensif C.J. Anderson a conversé avec l’entraîneur Sean McVay et le demi de coin Aqib Talib a présenté le coordinateur défensif Wade Phillips à son plus jeune fils.

«C’est génial, a déclaré McVay. C’est quelque chose auquel je n’ai jamais participé. C’est vraiment spécial. Nous avons quelques joueurs et entraîneurs qui ont disputé le Super Bowl dans le passé, mais pour beaucoup de gars, c’est leur première expérience, et je pense que c’est vraiment un moment que vous voulez chérir.»

McVay a souligné que son équipe aborde le match en bonne santé. Le demi de sûreté Blake Countess et le botteur Greg Zuerlein, dont les noms étaient sur la liste des blessés avec des blessures au pied, sont prêts à jouer. Les deux ont participé à l’entraînement, vendredi.

«Je me sens vraiment bien, a ajouté McVay. Je pense qu’ils comprennent que c’est un moment où ils peuvent s’amuser présentement, mais quand nous faisons les choses liées au football, ils ont fait un excellent travail. Et je pense que c’est la façon dont cette équipe s’est comportée pendant toute cette saison. C’est un bon équilibre; ils s’amusent, mais pas au détriment des choses importantes.»