Sports

La peinture murale de Kaepernick disparaît

La peinture murale de Kaepernick disparaît
Photo: Marcio Jose Sanchez/APFILE - In this Oct. 2, 2016, file photo, from left, San Francisco 49ers outside linebacker Eli Harold, quarterback Colin Kaepernick and safety Eric Reid kneel during the national anthem before an NFL football game against the Dallas Cowboys in Santa Clara, Calif. There's an exhibit at the High Museum in Atlanta, not far from the Super Bowl stadium, dedicated to Tommie Smith and his courageous stand for social justice at the 1968 Olympics. Talk about symmetry. Smith raised a fist, Colin Kaepernick took a knee, and both paid an enormous price for doing the right thing. (AP Photo/Marcio Jose Sanchez, File)

ATLANTA — Un artiste d’Atlanta a déclaré que le bâtiment où se trouvait sa peinture murale de Colin Kaepernick avait été détruit plusieurs jours avant le Super Bowl. Huit autres sont donc en cours de préparation.

Selon l’Atlanta Journal-Constitution, l’artiste Fabian Williams a révélé que le bâtiment a été démoli la semaine dernière et se trouvait à environ un kilomètre du stade Mercedes-Benz qui était l’hôte du Super Bowl, dimanche. Williams a ajouté qu’il ne pense pas que ce soit un hasard que cette décision coïncide avec le match.

Kaepernick est un ancien quart-arrière des 49ers de San Francisco qui a posé un genou à terre lors de l’hymne national en 2016 pour protester contre les brutalités policières envers les noirs. Il n’a pas joué depuis 2017.

La peinture murale était là depuis environ deux ans et a survécu à un incendie qui a ravagé le bâtiment il y a quelques mois. Williams a fait savoir dimanche que huit nouvelles murales avaient été confirmées, dont une par lui.