Soutenez

L’Impact arrache un match nul à la maison

Patrice Bernier a permis à son équipe de sauver la face en convertissant un penalty en fin de match.

Grâce à ce but du Québécois, que Marco Schällibaum a envoyé dans la mêlée à la 68e minute, l’Impact a fait match nul 1-1 contre le Chivas USA.

Ce point récolté risque toutefois d’avoir un goût amer dans la bouche des joueurs montréalais, surtout qu’ils affrontaient dimanche une des pires équipes de la ligue. Le Chivas USA n’a pas gagné un seul de ses 13 derniers matchs. Sa dernière victoire remonte au 30 mars, contre les Whitecaps de Vancouver.

«Ils sont bien organisés et très défensifs, a indiqué l’entraîneur Marco Schällibaum à propos des visiteurs. Si tu ne profites pas de tes chances en début de rencontre, ce sera très difficile de l’emporter.»

Et l’Impact aurait pu prendre les devants dès les premiers instants. Marco Di Vaio a raté une occasion en or à la cinquième minute. Après avoir reçu la belle passe de Sanna Nyassi, il s’est retrouvé seul devant le gardien Dan Kennedy, mais n’a pas été capable d’enfiler l’aiguille.

Di Vaio, qui est à égalité en tête du classement des buteurs de la MLS avec 11 réussites, a été frustré à quelques autres reprises, dont sur une belle tête en deuxième demie. «Leur gardien a réalisé quelques arrêts miraculeux, mais ça fait partie du foot», a ajouté Schällibaum.

Nyassi, même si ce n’est pas lui qui a marqué le filet des siens, est probablement le joueur qui s’est le plus illustré dimanche. Il est d’ailleurs celui qui a causé le penalty en fonçant dans la surface de réparation.

Chivas USA, qui croupit au dernier rang dans l’Ouest avec une récolte de seulement 14 points en 18 parties et un différentiel de but de moins 16, a profité d’un relâchement défensif de l’Impact pour frapper le premier, à la 39e minute.

Même si elle trône toujours au premier rang dans l’Est, la formation montréalaise n’a pas connu la victoire à ses trois dernières sorties, toutes disputées contre des équipes moins bien classées qu’elle. Elle s’est inclinée devant les Rapids du Colorado 4-3 à la fin du mois de juin et a arraché un match nul de 3-3 à Toronto mercredi dernier.

«Nous ne sommes pas dans une séquence de défaite, mais si on se fie à la logique du classement, on devrait avoir obtenu plus de points», a reconnu Bernier dans le vestiaire après la rencontre,

L’Impact compte un point de plus que le Sporting de Kansas City tout en ayant disputé deux matchs de moins.

Articles récents du même sujet

Mon
Métro

Toute l'actualité locale au même endroit.

En vous inscrivant à Mon Métro, vous manifestez votre engagement envers la presse locale. + Profitez d’une expérience numérique personnalisée en fonction de vos champs d’intérêt et du quartier où vous résidez. + Sélectionnez vos articles favoris pour une lecture en différé.