Sports

Canadien: la nouvelle frontière

Il s’en est passé des choses dans le monde du sport cette semaine. On n’a qu’à penser aux deux victoires de Canadien, à la série mondiale remportée par les Red Sox, ou encore aux Sénateurs d’Ottawa qui ont foutu le bordel au parlement.

Paraît même que l’Impact a joué son premier match en séries dans la MLS. On vous en aurait sûrement parlé s’il ne s’était vraiment rien passé d’autre.
Événement historique

Or, ce n’est pas le cas. Parce que mardi avait lieu un événement historique pour la «Ligne» Nationale de hockey alors qu’un match opposant le Edmonton au Toronto a été diffusé… en Chine. Eille, depuis le temps qu’on en parlait.

Il semble toutefois que nos grands médias n’aient pas cru bon ouvrir leurs bulletins de nouvelles avec cette histoire, préférant nous parler d’un imaginaire filtre Coderre qui aurait fait défaut. C’est complètement sous-estimer l’ampleur du marché chinois et les répercussions qu’il aura sur la LNH, et plus particulièrement sur Canadien.

[pullquote]

Voir les jeunes Oilers se faire rosser par le Toronto aura sans doute éveillé une bonne partie de la banlieue de Shenzhen (l’autre partie étant occupée à construire vos iPhones dans des conditions douteuses) au merveilleux sport qu’est le hockey sur glace. Toute une génération de petits Chinois demandera bientôt un équipement de hockey pour le Nouvel An chinois. Et ça tombe bien, les équipements de hockey sont aussi fabriqués là-bas dans des conditions douteuses.

Mondialisation
Le baseball s’est ouvert sur le monde en embauchant des joueurs japonais. Le soccer est déjà un sport interplanétaire. L’arrivée du hockey en Chine sera hautement bénéfique, et Canadien devrait dès maintenant envoyer un dépisteur à Beijing. Une sorte de Marco Polo avec un jacket de flanalette. Les Québécois commencent à être de moins en moins nombreux dans la LNH. Avec la mondialisation, il faut s’ouvrir sur le monde et parmi les milliards de milliards de Chinois se cache peut-être un futur Sidney Wong Crosby.

Canadien doit franchir la nouvelle frontière et conquérir le continent asiatique. Il en va de la survie de notre sport.

Articles récents du même sujet