Sports

Canadien 3 – Rangers 2: Galchenyuk, le sauveur

Photo: Al Bello

Le Canadien a décroché une première victoire en finale de l’Est en l’emportant 3-2 en prolongation, jeudi soir à New York.

Alex Galchenyuk est celui qui a donné la victoire aux siens, à peine une minute après le début de la première période supplémentaire. Il a foncé au filet et a récupéré le retour de lancer de Tomas Plekanec avant de glisser la rondelle derrière Henrik Lundqvist.

Les hommes de Michel Therrien, qui tirent maintenant de l’arrière 2-1 dans leur série contre les Rangers, ne pensaient probablement pas avoir besoin de la prolongation pour gagner jeudi soir.

Avec un peu plus de trois minutes à faire à la troisième période, Daniel Brière a obtenu l’aide du patin de Ryan McDonagh pour propulser son équipe en avant 2-1.

Toutefois, les Rangers ont également eu droit à un coup de chance. Trente secondes avant la fin du temps réglementaire, la rondelle a dévié sur le patin d’Alexei Emelin avant de pénétrer dans le filet, ce qui a forcé la tenue de la prolongation. Le but a été ajouté à la fiche de Chris Kreider.

Les New Yorkais avaient ouvert la marque avec moins de cinq minutes à faire à la première période. Devant une descente à deux contre un de Carl Hagelin et de Martin St-Louis, Josh Gorges a trop reculé et est entré en collision avec Dustin Tokarski. Le défenseur a ensuite bloqué le tir de St-Louis avec son gant, mais Hagelin a frappé le disque au vol et l’a envoyé dans la cage.

Le Canadien a créé l’égalité tôt en deuxième période. Andrei Markov, après avoir reçu une belle passe de Max Pacioretty, a trompé la vigilance de Lundqvist grâce à tir vif dans le bas du filet.

Étonnamment, Lundqvist n’a pas été le gardien qui a volé la vedette. C’est plutôt Tokarski, qui entamait le deuxième match de séries de la LNH de sa carrière, a été très bon pour le Canadien. En plus de n’avoir rien à se reprocher sur les deux buts des Rangers, le remplaçant de Carey Price a réalisé 35 arrêts. Il s’est également bien comporté en dépit de la lourde circulation devant son filet.

Lundqvist, le héros du match numéro deux, s’est lui aussi illustré à quelques reprises, mais il a simplement été moins sollicité que son vis-à-vis. Il a bloqué 22 lancers.

Les deux équipes auront droit à quelques jours de repos. Le match numéro quatre sera disputé dimanche, encore à New York.

Articles récents du même sujet