Sports

L’Impact mise sur la «fierté durable»

Photo: Chantal Levesque

L’engouement suscité par l’Impact en 2015 n’est pas passager, croit le vice-président de l’équipe, Richard Legendre.

L’arrivée de Didier Drogba, le remplacement de Frank Klopas par Mauro Biello, la course aux séries, ce sont tous des éléments qui ont contribué à un revirement de situation pour l’Impact.

«Le sentiment de fierté, Mauro Biello y a fait appel auprès de ses joueurs. Nous, on le sent auprès du public», a dit Legendre mercredi en marge de l’entraînement de l’équipe.

«Je pense que cet appui, cette fierté seront durables, a-t-il ajouté. Nous avions une toute nouvelle équipe en 2015, et elle sera de retour en 2016.»

Pour demeurer dans les bonnes grâces de ses fans, l’Impact a d’ailleurs choisi de ne pas augmenter le prix de ses billets la saison prochaine.

«On sent une fierté nouvelle chez nos partisans.» – Richard Legendre, vice-président de l’Impact de Montréal

Contre Toronto L’Impact termine sa saison dimanche en recevant la visite du Toronto FC. En plus de la rivalité naturelle entre les deux équipes – «contre Toronto, c’est toujours un match de séries», a rappelé le capitaine Patrice Bernier mercredi –, la rencontre a un enjeu majeur.

Si l’Impact l’emporte, il sera assuré de disputer son match barrage de séries à la maison. Le onze montréalais peut encore espérer terminer la campagne au troisième rang dans l’Est.

Peut-être au Stade
Advenant un long parcours en séries, Legendre n’est pas fermé à l’idée de présenter des matchs au Stade olympique.

Par exemple, la finale de l’Est serait disputée dans la dernière semaine de novembre. «Ça se complique un peu en raison du climat, mais nous aurions peu de temps pour vendre des billets, a-t-il expliqué. Nous regardons les deux alternatives.»

L’effet Drogba en chiffres
L’arrivée de Didier Drogba à Montréal a eu un impact majeur, et pas seulement sur le terrain. Le vice-président de l’Impact, Richard Legendre, a dressé un portrait positif de la situation de l’équipe.

460 000
L’Impact a attiré 460 000 spectateurs en 2015, dépassant la marque de 420 000 enregistrée en
2012. Les revenus ont toutefois été moins élevés cette année qu’en 2012 à cause du prix plus bas des billets et du moins grand nombre d’abonnements saisonniers.

84
Un mois après le début de la vente des billets de saison, 84% des détenteurs ont renouvelé leur abonnement. Le meilleur score à ce chapitre pour l’équipe avait été de 81%. De plus, l’Impact a déjà vendu près de 2000 nouveaux abonnements saisonniers. Pour l’instant, le bleu-blanc-noir compte un peu plus de 7000 abonnements de saison.

20 000
Il y a eu, en moyenne, plus de 20 000 partisans au stade Saputo au cours des huit derniers matchs de
l’Impact à domicile. En comparaison, le onze montréalais attirait en moyenne 16 000 partisans par rencontre en première moitié de saison.

Articles récents du même sujet