Soutenez

Le trio de Desharnais profite de ses chances

Montreal Canadiens' Dale Weis, centre, celebrates his goal with teammates Nathan Beaulieu, left, and David Desharnais during first period NHL hockey action against the Calgary Flames in Calgary, Friday, Oct. 30, 2015. THE CANADIAN PRESS/Jeff McIntosh Photo: The Canadian Press

Avant le début de la saison, plusieurs (dont moi-même) se demandaient comment David Desharnais allait gérer son nouveau rôle, en particulier sans Max Pacioretty à sa gauche.

Non seulement son trio réussit à transformer en buts la plupart de ses chances, le Québécois est aussi parmi les meilleurs joueurs de la ligue en matière de points récoltés par 60 minutes de jeu.

Avec 4,06 points par 60, Desharnais est cinquième dans le Circuit Bettman. Fleischmann est 10e avec 3,62 points, et Weise est 11e avec 3,47. Ce rythme de production est insoutenable, mais pour le moment, ce trio marque des buts essentiels.

Le Canadien semble compter à volonté en ce moment grâce à un pourcentage de tirs convertis en buts à forces égales très élevé de 9,8%, le deuxième meilleur dans la ligue.

Ainsi, Dale Weise et Torrey Mitchell ensemble ont enregistré plus de buts que les Ducks d’Anaheim en octobre.

Cette production est d’autant plus importante que Carey Price est sur la touche pour au moins une semaine.

L’équipe a répété plusieurs fois qu’elle ne voulait pas être connue uniquement pour son gardien de but. Elle a maintenant l’occasion de faire ses preuves.

Pour soutenir le gardien adjoint Mike Condon, l’attaque du CH, qui a le meilleur différentiel de but dans la ligue (+26), doit continuer à fonctionner à plein régime.

Alex Semin déjà laissé de côté
Cela n’a pris que 10 matches pour qu’Alex Semin se retrouve dans les mauvaises grâces de Michel Therrien.

Avec une maigre récolte d’un but et 2 passes en 10 matchs, il est vrai que nous ne voyons pas très souvent le nom de Semin dans le sommaire.

Cependant, quand nous creusons un peu plus, nous constatons que le trio composé de Lars Eller, d’Alex Galchenyuk et d’Alex Semin contrôle la majorité des tentatives de tirs quand il est sur la glace, avec un taux exemplaire de 56,19%, devant les unités de Plekanec, de Desharnais et de Mitchell.

graphique hockey
Le véritable problème de Semin? Le faible nombre de chances de marquer de qualité qu’il obtient.

Après 10 matches, il a seulement obtenu 2 de ces types d’occasions, ce qui est tout simplement trop peu.

Une fois qu’il sera réinséré dans l’alignement, il devra générer plus de chances en conservant davantage la rondelle et en utilisant son plus grand atout, son tir foudroyant.

Les résultats n’ont pas été au rendez-vous jusqu’ici pour Semin, mais le processus est quand même encourageant. Il va falloir être un peu plus patient avec lui.

Une promotion pour Paul Byron?
Remplacer Alex Semin par Brian Flynn n’est pas la solution. Depuis que Semin a été relégué à la galerie de presse, le trio d’Alex Galchenyuk est complètement perdu.

Si Semin n’est pas de retour bientôt, la vitesse de Paul Byron pourrait représenter une option valable pour cette unité. Lors de son séjour à Calgary, Byron a toujours eu de bonnes statistiques en matière de possession de rondelle. On sait une chose à son sujet: il met ses coéquipiers en valeur.

Articles récents du même sujet

Mon
Métro

Toute l'actualité locale au même endroit.

En vous inscrivant à Mon Métro, vous manifestez votre engagement envers la presse locale. + Profitez d’une expérience numérique personnalisée en fonction de vos champs d’intérêt et du quartier où vous résidez. + Sélectionnez vos articles favoris pour une lecture en différé.