Sports
17:23 13 janvier 2016 | mise à jour le: 14 janvier 2016 à 15:15 temps de lecture: 4 minutes

Témoignage d’une fille présente chez Alex Galchenyuk

Témoignage d’une fille présente chez Alex Galchenyuk
Photo: Getty

À Montréal, on a souvent tendance à s’emballer rapidement avec les histoires qui touchent le Canadien de Montréal. À preuve, vous avez dû lire 10 versions différentes de ce qui s’est passé dans la matinée de dimanche au domicile d’Alex Galchenyuk, alors que sa copine Chanel Leszczynski a été arrêtée pour violence conjugale.

L’histoire relatée tout d’abord tôt mardi sur le site de 25Stanley.com aura pris toutes sortes de déclinaisons plus loufoques les unes que les autres. Certains sites à potins et rumeurs parlaient d’une orgie, d’une beuverie ou d’une soirée où la cocaïne était au rendez-vous, mais rien de tout ça n’est arrivé.

Après avoir investigué un peu, j’ai retracé une des filles qui était présente chez Galchenyuk. Elle a bien voulu me rencontrer, en compagnie de JT Utah de 25Stanley, pour me donner sa version des faits. Après avoir lu ces quelques lignes, vous pourrez vous faire votre propre opinion. Une chose est sûre, excitante ou pas, c’est la vraie histoire.

Voici donc le témoignage d’une des deux filles qui a contacté le SPVM aux alentours de 8h, dimanche, à partir du lobby de l’hôtel de Galchenyuk.

Je ne connaissais pas personnellement Alex Galchenyuk, je ne l’avais jamais vu. On est arrivées avec d’autres amies chez lui, il était peut-être 5h ou 6h. Quand on est arrivées, il y avait d’autre monde. Je n’ai pas remarqué s’il y avait d’autres gars, mais les deux joueurs étaient assis à la table, vraiment relax. On s’est dit: «Oh mon Dieu, ce n’est pas un gros afterparty ici!» Ce n’était pas du tout comme le party…

Les autres filles avaient l’air d’avoir plus d’énergie que les deux gars qui ne faisaient rien, mais vraiment rien à table. Il n’y avait pas de poudre nul part. Il nous a offert un drink, on ne l’a même pas pris. 

On s’est fait du fun avec les filles qui étaient là. Il y avait deux ou trois autres filles et elles dansaient et se faisaient du fun. 

Je ne lui ai presque pas parlé (à Galchenyuk), parce que je l’ai trouvé bête.

À un moment donné, alors que Devante était couché en haut, mon amie et moi on est descendues en bas, il y avait personne. Il était rendu 7h du matin. Mon amie et moi on s’est couchées dans la chambre. Petit à petit, l’appartement commençait à se vider, on entendait les gens qui s’en allait. La musique s’est fermée. On commençait à s’endormir, on était toute seules dans la chambre.

Alex n’était pas avec nous. On est restées toutes seules dans la chambre. On a entendu une porte s’ouvrir et jamais on se doutait de ce qui arriverait par la suite. Sa blonde est arrivée, elle a sauté sur le lit et à commencer à nous «kicker». Elle nous donnait des coups de pied solide!

Elle était vraiment violente. Alex est entré dans la chambre parce qu’il a entendu qu’elle nous frappait et nous criait des insultes. On est sorties et pendant qu’on sortait, c’est là qu’on a vu qu’elle lui a donné au moins 2 shots sur la gueule, deux bons coups de poing. 

On avait encore nos effets personnels dans la chambre, nos sacoches, cellulaires mais elle nous a poussé en dehors de la chambre et a barré la porte. On n’a pas pu aller récupérer nos choses.

On est descendues en bas. Les deux, on était sous le choc. J’ai pleuré un peu. Je ne savais pas quoi faire. On est allées dans le lobby, on a appelé la police et trois voitures sont arrivées sur place. Il était rendu 11h quand on est parties.

Fin de l’histoire.

 

 

Articles similaires