Sports
13:21 22 juin 2016 | mise à jour le: 22 juin 2016 à 13:43 temps de lecture: 4 minutes

Centre Nutrilait: l’Impact dans la cour des grands

Centre Nutrilait: l’Impact dans la cour des grands
Photo: Josie Desmarais

L’Impact est parti de loin, mais il peut maintenant compter sur un centre d’entraînement digne de ce nom.

«Nous sommes loin de 1994 et du centre Claude-Robillard», a lancé le président de l’équipe, Joey Saputo, dans le cadre de l’inauguration officielle du centre, qui portera le nom de Nutrilait.

Un sentiment partagé par Mauro Biello qui, avant d’être entraîneur-chef, portait le maillot de l’Impact. «Je me rappelle, on sautait parfois les clôtures pour commencer l’entraînement, a-t-il lancé. On voit à quel point le soccer et nous comme club avons grandi.»

Le onze montréalais avait déménagé dans ses locaux de la rue Notre-Dame, dans l’ancienne caserne Letourneux, il y a environ un an. Les joueurs avaient leurs quatre terrains et un vestiaire, mais il a fallu attendre une douzaine de mois avant que toutes les installations soient prêtes.

Selon M. Saputo, le centre sera un des principaux arguments de vente de l’équipe quand viendra le temps de convaincre des joueurs de premier plan de déménager dans la métropole québécoise. Il illustre son propos en parlant du séjour de Chelsea dans les locaux de l’Impact l’été dernier. «La présence de Chelsea a été une des raisons qui nous a permis d’approcher [Didier] Drogba, a-t-il affirmé. Joe Mourinho [l’entraîneur de Chelsea de l’époque] a pu dire à Didier qu’il ne pouvait pas se tromper avec nos installations.»

L’équipe pourra tenter d’impressionner les hautes instances d’un autre club de renom puisque le Real Madrid fera du centre Nutrilait sa demeure du 17 au 26 juillet. La formation espagnole se préparera à Montréal en vue de ses matchs contre le Paris Saint-Germain, Chelsea et le Bayern Munich, disputés aux États-Unis.

«Nous pourrons montrer le centre à des joueurs qui pourraient potentiellement se joindre à nous, a affirmé Evan Bush. Ça pourrait être un facteur déterminant dans leur décision.»

Le gardien croit aussi que ces installations poussent les joueurs à en donner un peu plus. «Les gars n’ont pas d’excuse. Ils restent de plus en plus longtemps dans le gym. Avant, il y en avait quelques-uns, maintenant c’est de 12 à 15 joueurs qui restent pour faire du « temps supplémentaire ». Les deux ou trois pourcent de plus que tu peux extraire de tout le monde peut faire la différence.»

La MLS apprécie les efforts que l’Impact a mis dans la construction de son centre d’entraînement, aux dires de M. Saputo. «La ligue aimerait que chaque équipe ait un centre d’entraînement, a dit le propriétaire. Nous sommes au top de ce à quoi elle s’attend.»

Contact avec les pros
Le Centre Nutrilait n’est pas seulement le domicile de l’Impact, mais aussi du FC Montréal et de l’académie. «Les jeunes ont la chance d’interagir avec les joueurs de l’Impact et du FC Montréal, a expliqué M. Saputo. C’était important pour nous d’avoir toute la structure sous un même toit.»

Des jeunes d’autres villes pourront visiter les installations puisqu’un tournoi des moins de 14 ans, qui impliquera les académies de l’Impact, du Fire de Chicago, du D.C. United et du FC Bologne, aura lieu au Centre Nutrilait du 7 au 10 juillet.

Le centre d’entraînement
Le Centre Nutrilait a été construit au coût de 16 M$

Une portion du centre est réservée uniquement à la première équipe, l’Impact. On y retrouve un vestiaire, des bains thérapeutiques, une salle de physiothérapie, une cuisine et une salle à manger, une salle de repos et un gymnase d’entraînement.

Le centre compte aussi sept vestiaires pour les jeunes de l’académie et le FC Montréal. Il y a deux salles de classe, un auditorium de 60 places et une deuxième salle de physiothérapie.