Sports

Alexandre Bilodeau, président des Jeux du Québec: «On a relevé un défi exceptionnel»

Alexandre Bilodeau, avec la mascotte des prochains Jeux d'Alma en 2017. Photo:

Président de cette 51e finale des Jeux du Québec qui s’achève lundi, Alexandre Bilodeau dresse un bilan très positif de cette compétition. Le double champion olympique de ski acrobatique imagine un avenir radieux pour plusieurs jeunes athlètes.

«J’ose espérer que c’était les meilleurs Jeux de l’histoire, sourit Alexandre Bilodeau. On a relevé un défi exceptionnel, je crois qu’on a été parfait.»

Alors que les dernières épreuves se terminent lundi matin, quelques heures avant la cérémonie de clôture au Stade Olympique, le jeune retraité assure avoir vécu des moments forts.

«Voir des jeunes cyclistes faire sept fois la boucle du Mont-Royal, comme les professionnels, les voir exténués mais persévérants, c’était exceptionnel. Tout comme cette arrivée au triathlon avec seulement 6 centièmes d’écart», clame-t-il, impressionné par la qualité des 3 700 adolescents présents à Montréal depuis le 17 juillet.

«Certains iront plus tard aux Olympiques»
«Ce sont devenus des athlètes de pointe. On a vu la crème sportive de demain», assure le champion olympique 2010 et 2014.

«C’est sûr, certains iront plus tard aux Olympiques, reprend-il. Le pourcentage sera minime, il ne faut pas se le cacher, mais il y en aura. Et quoi qu’il arrive, cette expérience leur servira toute la vie.»

Pour Alexandre Bilodeau, l’intensité des qualifications puis de cette compétition auront un impact dans le quotidien des jeunes sportifs.

«J’aime prendre l’exemple des jeunes du Lac-St-Jean ou de l’Abitibi, développe-t-il. Ils se sont entraînés très fort pour venir aux Jeux. Plus tard, ils iront à Montréal à l’université, vont prendre un appartement et vont oser dans la vie. S’ils vont plus loin dans le sport, ils iront plus loin dans la vie.»

«Un sans-faute»
Après deux années de préparation, l’ex-athlète devenu comptable ne regrette pas son engagement. «Voir ces jeunes vivre de telles émotions, les voir performer, chercher des médailles et même vivre des déceptions, c’est pour ça que je me suis impliqué. Ils évoluent en tant qu’athlète mais aussi en tant que personne.»

«Fier du travail accompli», Alexandre Bilodeau estime que ces Jeux montréalais laisseront une empreinte dans la ville.

«Les investissements ont été nombreux. Beaucoup d’infrastructures ont été remises à niveau, notamment à Claude-Robillard. On voulait inspirer la génération qui allait passer ici et avoir un leg important. Je crois que c’est un sans-faute.»


À Alma en 2017

La 52e finale des Jeux du Québec se déroulera à Alma du 24 février au 4 mars 2017. Près de 3 000 athlètes sont attendus pour cette compétition qui réunira de nombreux sports d’hiver, comme le hockey. Ces Jeux célébreront notamment le 150e anniversaire de la ville d’Alma l’an prochain.

Articles récents du même sujet