Uncategorized

Station Vu devra se trouver de nouveaux locaux

Station Vu devra se trouver de nouveaux locaux
Photo by: Archives Le Flambeau

La nouvelle saison cinématographique 2018-2019 de Station Vu sera la dernière de l’organisme dans ses locaux actuels de la rue Hochelaga. Le cinéma de quartier devra se relocaliser puisque la Commission scolaire de Montréal (CSDM), propriétaire des lieux, démolira le bâtiment pour construire de nouvelles classes.

Le projet de la commission scolaire prévoit la construction de deux classes préscolaires, 12 classes primaires et un gymnase simple. Des investissements de l’ordre de 13,5M$.

Alain Turner, directeur général de Station Vu.

Du côté de l’équipe de Station Vu, des énergies sont déjà déployées à explorer de nouveaux espaces dans le quartier. Aucune entente n’est toutefois intervenue à ce moment-ci.

Le déménagement de Station Vu pourrait être l’occasion de créer un pôle culturel s’articulant autour d’intérêts artistiques communs et complémentaires dans Mercier-Est. Un projet en réflexion depuis quelques années déjà.

Sur les écrans
Cinématographiquement parlant, les représentations de la nouvelle saison ont repris de plus belle la semaine dernière.

La programmation continuera d’être axée sur le cinéma de répertoire, les documentaires et les films dits indépendants ou d’auteurs, ce qui a fait le succès et la renommée de Station Vu. Les données de fréquentation du petit cinéma de quartier ne cessent d’augmenter depuis trois ans.

En septembre, les cinéphiles pourront notamment visionner le drame «Dans la brume», la comédie sentimentale «Gaspard va au mariage», le drame psychologique «First Reformed», le drame «Sashinka», le documentaire «Trois étrangers identiques» et quelques autres.

Des visionnements en compagnie de réalisateur ou auteur du film à l’affiche sont aussi prévus. La formule, grandement appréciée, permet aux participants de découvrir les coulisses du film et d’enrichir la discussion entourant l’œuvre présentée.

Station Vu se démarque par son offre originale, alternative et de qualité. Les données de fréquentation du cinéma ont bondi de 20 à 25% annuellement au cours des trois dernières années.

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *