Uncategorized
15:39 13 mai 2015 | mise à jour le: 13 mai 2015 à 15:39 Temps de lecture: 2 minutes

Grève sociale dans Mercier-Est: une mobilisation réussie

Grève sociale dans Mercier-Est: une mobilisation réussie
Photo: Collaboration spéciale

Une cinquantaine de personnes ont pris part à la grève sociale organisée dans le quartier de Mercier-Est, le 1er mai dernier, à l’occasion de la Journée internationale des travailleurs et des travailleuses pour dénoncer les mesures d’austérité du gouvernement Couillard. Les organisateurs de l’évènement sont ravis de la participation citoyenne.

Réunis à l’initiative d’Infologis de l’est de l’île de Montréal, les participants ont manifesté haut et fort leur désaccord au premier ministre Couillard.

Maka Kotto, député de Bourget, était également de passage pour saluer les citoyens et organismes.

La maison des jeunes Anjou, le Carrefour des femmes d’Anjou et le ROCHA ont également uni leurs forces aux organismes de Mercier-Est.

«C’est la première fois depuis longtemps qu’une aussi forte mobilisation autour d’une grève sociale n’a pas été vue dans le quartier», fait remarquer Émilie Auclair, directrice générale de Solidarité Mercier-Est.

Des activités et des kiosques ont été organisés et une soupe a été servie. Un quizz social auquel tous les participants ont répondu a été animé par Juliette Grosse, travailleuse de milieu de la Maison des familles de Mercier-Est, et Patricia Mercier, organisatrice communautaire à Infologis.

«L’exercice du quizz a été très intéressant, souligne Mme Mercier. Il a semé une graine dans l’esprit des gens afin de les sensibiliser aux répercussions des mesures austères et qu’ils puissent retourner dans leurs milieux et échanger autour des enjeux de l’austérité, en ayant une vision collective.»

 

Articles similaires