Défaite du Canadien à Washington: Manque de punch à l'attaque

Mathieu Horth Gagné - Métro

Après avoir été blanchi dimanche au Centre Bell, le Canadien n’a pas été assez efficace à l’attaque et s’est incliné 4 à 2 hier contre les Capitals à Washington. Jacques Martin doit commencer à avoir hâte de retrouver Andrei Kostitsyn dans son alignement. Tomas Plekanec et Mike Cammalleri vont tout simplement trop vite pour Max Pacioretty, le remplaçant de l’aîné des frères K dans la première unité. Pacioretty, même s’il fournit un excellent effort, fait trop d’erreurs et n’arrive pas à compléter les jeux préparés par ses compagnons de trio.

Gomez, Pouliot et Gionta efficaces

L’absence d’Andrei n’explique pas à elle seule la défaite du CH. En dépit d’un début de match acceptable, les hommes de Jacques Martin n’ont absolument pas créé assez de chances de marquer pour l’emporter contre une équipe aussi électrisante que les Capi­tals. Le trio constitué de Scott Gomez, de Brian Gionta et de Benoît Pouliot a toutefois montré de belles choses. Pouliot a d’ailleurs marqué le deux­ième but de la Flanelle. En dépit de la défaite, Carey Price n’a pas grand-chose à se reprocher, ayant bloqué 39 des 43 tirs dirigés vers lui. 

Articles récents du même sujet