L'élite aussi est touchée

Ce texte est en réponse au texte de Farnel Bertrand intitulé «Une honteuse élite».

Monsieur, si vous étiez ce «vrai patriote et Haïtien de cÅ“ur» dont vous parlez, vous seriez au courant que cette «élite» est elle-même profondément affectée, et ce, à tous les niveaux.

Je vous renvoie à la liste des édifices détruits et des décès confirmés (circulant sur l’internet). La quasi-totalité de nos bibliothèques, banques, écoles et commerces ont été ravagés. Malgré tout, la seule chose intelligente qui vous vienne à l’esprit est que cette «élite» a besoin de gens (comme vous?) pour
«les surveiller».

Vous avez choisi la position de victime éternelle, rejetant systématiquement le blâme sur les autres et les accusant à l’avance de vouloir profiter de l’aide internationale.

Sans excuser les injustices, j’espère sincèrement que la nouvelle élite dont vous parlez, celle qui «aime vraiment ce pays», ne soit pas composée de gens comme vous, trop occupés à radoter pour agir concrètement et ainsi se distinguer, dans le bon sens…

Nathalie Pierre

Articles récents du même sujet