Canadien de Montréal: Au sein d'un groupe plutôt médiocre

Un des refrains que les entraîneurs servent le plus souvent à leur équipe avant un match est le suivant : «L’autre équipe ne nous fera pas de cadeau.» Je suis certain que les entraîneurs dans l’Asso?cia?tion Est utilisent encore cette phrase, mais ils ont probablement en la disant le petit pincement dans l’estomac si caractéristique des moments où on sait qu’on ne dit pas la vérité…

Petit mensonge
Il s’agit d’un mensonge, car les neuf équipes qui s’affrontent pour terminer du cinquième au huitième rang dans l’Est sont plutôt médiocres, et ça inclut le Canadien. La compétition dans l’Est a longtemps été considérée comme moins relevée que dans l’Association Ouest, et avec raison. Cette année, la différence entre les deux associations est encore plus prononcée.

Normale?ment, le top 5, voire même le top 6, de chaque association comprend des équipes de qualité qui ont le potentiel d’aller loin en séries. Or, cette année, outre les quatre meilleures équipes au classement dans l’Est –?New Jersey, Washing?ton, Buffalo et Pittsburgh –,?on ne voit aucune formation pouvant aspirer aux grands honneurs pour l’instant. De plus, toutes les équipes, sauf les Maple Leafs de Toronto et les Hurricanes de la Caroline, ont encore de bonnes chances de faire partie de la danse du printemps.

Les Bruins et les Flyers
Les contre-performances des Bruins de Boston et des Flyers de Philadelphie expliquent en partie la disparité entre l’Ouest et l’Est cette saison. Nous, au Hockey News, avions prédit que les Flyers remporteraient la Coupe Stanley. Ces derniers nous ont fait mal paraître jusqu’à très récemment, quand la troupe de Mike Richards s’est enfin réveillée. Tout de même, Philadelphie est encore loin des résultats que son alignement nous promettait en début de saison.

Comme le Canadien
Les Bruins, pour leur part, vivent un peu la même chose que le Canadien l’an dernier. Après avoir causé la surprise en terminant au premier rang en 2009, les hommes de Claude Julien doivent se battre pour atteindre les séries cette saison. Les Bruins ont été durement touchés par les blessures. Si leurs meilleurs joueurs reviennent tous au jeu pour le reste de l’année, peut-être réussiront-ils à améliorer leur sort. Le Tricolore peut en faire autant s’il réussit à tirer avantage du groupe d’équipes médiocres qui l’entoure.

Articles récents du même sujet