Les insectes, de précieux alliés

Élaine Boileau/Insectarium de Montréal

En cette Année internationale de la biodiversité, il est intéressant de se questionner sur les animaux que l’on retrouve dans notre environnement et dont les nombreux services passent souvent inaperçus… On parle ici des insectes, de précieux alliés jouant des rôles écologiques de premier plan, qui adoptent des formes et des couleurs multiples et dont les comportements ne cessent de nous étonner.

Pourquoi les insectes sont-ils si nombreux et si diversifiés? Ils sont apparus sur Terre il y a environ 440 millions d’années et ils ont conquis tous les milieux de vie, à l’exception des océans, grâce à leurs capacités d’adaptation étonnantes. À l’heure ac­tuelle, environ un million d’espèces ont été identifiées et il en reste encore plus à découvrir. À eux seuls, les insectes représentent 80 % de l’ensemble des espèces animales.

Nos rapports avec les insectes
Il existe des relations multiples et complexes entre les insectes et les hommes, les autres organismes vivants et les habitats qu’ils occupent. Dans la nature, les insectes pollinisent les plantes, qui produisent des fruits et des semences essentiels à notre bien-être. Ils recyclent et décomposent les matières végétales et animales et sont à la base de la chaîne alimentaire
de nombreux animaux, comme les poissons et les oiseaux.

Les insectes fabriquent de la soie, une fibre précieuse qui sert à nous vêtir; ils produisent des aliments comme le miel et une panoplie d’autres produits entrant notamment dans la fabrication de médicaments. Ils sont liés étroitement aux cultures et aux civilisations. Dans certains pays, ils sont vénérés, car ils symbolisent la spiritualité et le renouvellement.

Les services rendus par les  insectes sont souvent méconnus des êtres humains. Pourtant, si les insectes disparaissaient du jour au lendemain, toute la chaîne de la vie serait profondément modifiée et les effets sur l’environnement et l’humanité seraient désastreux. De nombreux animaux n’auraient plus accès à leur nourriture, la pollinisation des plantes ne serait plus assurée, ce qui entraînerait une diminution draconienne des denrées, et le recyclage des éléments organiques dans les sols serait inexistant. D’autres impacts négatifs, dont la teneur et l’amplitude sont encore inconnues, seraient sans doute inévitables.

L’être humain est au cÅ“ur de la protection et de la sauvegarde de la biodiversité des insectes. Pour ce faire, il importe de jeter un regard différent sur ces animaux et être curieux de la nature afin d’apprendre à les découvrir et à les apprécier non seulement pour leurs rôle écologique, mais aussi pour les nombreux bénéfices qu’ils fournissent à l’humanité.

De simples gestes, tels que l’installation de quelques fleurs au balcon ou l’introduction de plantes nourricières au jardin, favoriseront la présence de nombreux pollinisateurs comme les papillons. Au cours de vos balades en nature, en parcourant les sentiers des parcs et des forêts, profitez-en pour observer les insectes dans leur habitat. Un pur plaisir ponctué de nombreuses découvertes.

Pour plus d’information visitez le site www.museumsnature.ca

Articles récents du même sujet