18:52 5 août 20212 minutes de lecture

Une centaine de personnes rassemblées à Repentigny demandent «Justice pour Junior»

Une centaine de personnes se sont réunies mercredi soir devant l’hôtel de ville de Repentigny afin de demander «Justice pour Junior», un homme noir de 38 ans tué par balles lors d’une intervention policière. 

Jean René Junior Olivier a été tué dimanche dernier, atteint par trois balles tirées par des policiers. Ces derniers étaient intervenus après un appel de la mère de la victime afin d’obtenir de l’aide face à la détresse psychologique de son fils, alors en pleine crise et armé d’un couteau. 

Selon des témoignages rapportés dans plusieurs médias et le communiqué du Bureau des enquêtes indépendantes(BEI), les policiers, accompagnés d’ambulanciers, auraient tenté de raisonner l’homme sur place. M. Olivier se serait montré menaçant et aurait tenté de prendre la fuite avant d’être atteint par les balles des policiers après sommations. 

La famille, les amis de Jean René Junior Olivier et d’autres membres des communautés noires dénoncent un meurtre et une nouvelle preuve de racisme systémique dans le corps policier. Ils réclament une enquête et des sanctions pour les policiers incriminés. 

Le BEI a annoncé ouvrir une enquête sur les circonstances de cette intervention policière mortelle.

Vidéos les plus récentes