Actualités

Réanimer le Plateau-Est, un espace à la fois

Réanimer le Plateau-Est, un espace à la fois
Photo by: Catherine Bouchard/TC Media

Une nouvelle signalétique pour l’avenue du Mont-Royal, à son extrémité Est, a été récemment dévoilée, au placottoir devant le Centre de transport de la Société de transport de Montréal.

Le Plateau-Mont-Royal prépare actuellement un Programme particulier d’urbanisme(PPU) qui attend actuellement les modifications et l’approbation de la ville-centre. Un tel document dressera les grandes lignes des règles urbanistiques qui seront mises en place dans le secteur.

En parallèle, la Société de développement de l’avenue du Mont-Royal (SDAMR) pose une série d’initiatives, cet été, afin de dynamiser son tronçon Est. Les formes géométriques colorées sur le trottoir en font partie.

«Ça commence à la rue Des Érables et ça s’intensifie à mesure qu’on s’approche du jardin Franchère. Les commerçants qu’on a rencontrés accueillent de façon très positive ces changements. Ça a un impact perceptible sur la vision du quartier, qui semble plus attrayant. Les gens sont contents qu’il se passe enfin quelque chose dans le secteur», élabore Charles-Olivier Mercier de la SDAMR.

Le jardin Franchère est sans l’ombre d’un doute le geste le plus marquant. Véritable oasis de verdure et de couleurs qui détonne dans le paysage ambiant.

D’ailleurs, l’organisme responsable de la mobilisation citoyenne, Conscience urbaine, a encadré la création d’un comité citoyen pour l’entretien du jardin communautaire.

Il espère maintenant que les transformations du secteur proviendront des citoyens du quartier.

«Il faut vivre le lieu avant de le transformer. On élaborera une liste de recommandations à la fin de nos activités, après nos conversations avec les citoyens lors de divers événements, pour vraiment déterminer ce que les gens du quartier veulent», indique la directrice de Conscience urbaine, Fannie Saint-Michel, elle-même résidente du Plateau-Est.

Cette dernière espère des changements progressifs pour pouvoir bien établir les besoins de la population locale. Jusqu’ici le verdissement et des espaces pour les familles semblent faire consensus.

D’autres activités suivront cet été, notamment l’installation de boîtes aux lettres où les gens du quartier pourront y déposer leurs souvenirs du quartier.

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *