Actualités

Nouvelle école primaire: offre pour un terrain sur le site Outremont

Nouvelle école primaire: offre pour un terrain sur le site Outremont
Photo: TC Media - ArchivesConstruction de la pacerelle du site Outremont.

Après plusieurs mois de discussions, la nouvelle école primaire d’Outremont sera finalement située à l’extrémité est du futur campus de l’Université de Montréal, à l’angle des avenues Durocher et Atlantic.

Le conseil des commissaires de la Commission scolaire Marguerite-Bourgeoys (CSMB) a accepté, mardi soir, l’offre de l’UdeM d’implanter le nouvel établissement scolaire sur une parcelle de terrain du site Outremont. L’offre est accompagnée d’un bail d’occupation du terrain de 50 ans.

L’accessibilité et la sécurité pour la circulation des autobus ont été des critères importants pour déterminer l’emplacement, mentionne la porte-parole de l’UdeM, Geneviève O’Meara.

Selon l’accord intervenu entre les deux partenaires, l’Université restera propriétaire du lot.

Le choix du lieu doit être approuvé par le ministère de l’Éducation avant que l’UdeM et la CSMB signent l’entente. La présidente  de la CSMB, Diane Lamarche-Venne, croit que le feu vert sera donné sans problème.

L’accord prévoit notamment que la commission scolaire sera maître d’œuvre de la construction de l’école dont l’ouverture est prévue à l’automne 2019. Toutefois, l’Université de Montréal aura un droit de regard sur l’architecture de l’immeuble afin qu’il s’agence bien avec le nouveau complexe des sciences.

À vocation scientifique
L’idée d’intégrer la nouvelle école à un pavillon de l’UdeM a d’abord été évoquée, avant d’être remplacée par la construction d’un immeuble à part entière qui accueillera au moins 300 élèves répartis dans 14 classes. «Ça aurait été compliqué d’avoir un gymnase au douzième étage», fait valoir Mme Lamarche-Venne.

En septembre, le recteur de l’UdeM, Guy Breton, avait annoncé la venue d’une école primaire sur le site Outremont et que celle-ci aurait une  vocation scientifique et entrepreneuriale.

Le projet prévoit toujours la présence de programmes dans ces domaines. Leur forme reste toutefois à déterminer. La possibilité de créer des partenariats entre l’école et l’UdeM est aussi à l’étude. «On a parlé que les week-ends l’école pourrait être ouverte aux élèves et aux enseignants pour des projets spéciaux», mentionne Mme Lamarche-Venne.

La construction de la nouvelle institution découle de la décision de Québec en août de permettre à la CSMB d’aller de l’avant avec l’ajout d’une école primaire sur le territoire d’Outremont. Les besoins de locaux dans l’arrondissement sont grandissants.

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *