Actualités

Pas d’école mercredi dans le Grand Montréal

Pas d’école mercredi dans le Grand Montréal
Photo: Pablo A. OrtizArchives Métro

À l’aube d’une tempête hivernale qui promet de compliquer les déplacements à Montréal avec des précipitations qui atteindront près de 40 cm, toutes les commissions scolaires de la région métropolitaine préfèrent être prudentes et choisissent de fermer toutes leurs écoles pour éviter des déplacements inutiles.

«En raison du mauvais temps et pour des raisons de sécurité, il n’y a pas de cours dans les écoles et les centres d’éducation des adultes et de formation professionnelle. Les services de garde sont également fermés», a écrit la Commission scolaire de Pointe-de-l’Île sur sa page Facebook, peu avant 18h. Comme ses bureaux administratifs seront aussi fermés, la commission suggère à ses employés «de ne pas se présenter au travail», suivie par plusieurs autres.

La situation est effectivement la même à la Commission scolaire de Montréal (CSDM), où «tout sera fermé pour le personnel et les élèves».

«Tous les établissements, les services de garde et les bureaux de la CSDM seront fermés pour les élèves et le personnel», affirme la direction de la CSDM. Seule exception: «Le personnel d’urgence requis» qui, lui, demeurera en fonction. Les cours de formation professionnelle et à l’éducation des adultes «seront aussi annulés». «Nous vous recommandons la prudence et la patience sur les routes», note la commission.

À la Commission Marguerite-Bourgeoys (CSMB), l’histoire se répète. «Tous les établissements scolaires et bureaux administratifs seront fermés le 13 février […], tant pour les élèves que pour les membres du personnel», assure l’administration, qui invite parents et enfants à consulter sa carte interactive de ses écoles sur le territoire montréalais sur son site web.

Même son de cloche à la Commission scolaire de la Pointe-de-l’île.

 

En dehors de l’île, la Commission scolaire de Laval (CSDL) prend la même décision et choisit de paralyser tous ses cours, son transport scolaire, ses services de garde et la location de ses salles privées pour toute la journée. Le personnel n’aura pas non plus à se présenter au travail, assure la commission lavalloise.

Après avoir affirmé qu’elle surveillait «d’heure en heure» l’évolution des conditions sur sa page Facebook en fin d’après-midi, la Commission scolaire Marie-Victorin (CSMV), à Longueuil, a rapidement changé son fusil d’épaule et a choisi elle aussi d’annuler la totalité de ses activités de formation.

Une rencontre au préscolaire qui était prévue avec des enfants handicapés en bas âge devra aussi être «reportée à une date ultérieure», tranche la CSMV.

Tout comme la Commission scolaire Seigneurie-des-Mille-îles (CSSMI), à Saint-Eustache, les écoles anglophones emboîtent elles aussi le pas; tant la Commission scolaire Lester-B.-Pearson que la commission scolaire English-Montreal annoncent la fermeture complète de leurs installations. Elles prévoient reprendre leurs activités normales le lendemain, mais ne tiendront aucune activité en soirée mercredi.

Les commissions scolaires des Patriotes et des Draveurs fermeront aussi leurs portes mercredi, tout comme plusieurs collèges privés de la métropole.

Les régions de Gatineau et de Montréal seront les premières à voir s’accumuler plusieurs centimètres de neige, a indiqué Simon Legault, météorologue chez Environnement Canada. Dans la métropole, mercredi matin, quelque 25 cm seront déjà au sol d’après les prévisions.

En après-midi, mardi, la Ville de Montréal a invité les résidants à éviter tout déplacement inutile pendant la journée. «Dès [mardi] après-midi, nos équipes sortiront à titre préventif. Il va y avoir un épandage préventif d’abrasifs sur les chaussées et on va continuer par la suite avec des opérations de déblaiement de façon massive toute la nuit», a indiqué le responsable des services aux citoyens au comité exécutif, Jean-François Parenteau.

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *