Actualités

La mairesse de Lachine se mouille pour la cause de l’ours polaire

La mairesse de Lachine se mouille pour la cause de l’ours polaire
Photo: Gracieuseté

Près de 200 donateurs ont sauté au Club de canoë de course de Lachine, dans les eaux glacées du Saint-Laurent. Ils ont ainsi participé à la 12e édition de l’activité de financement, Défi de l’ours polaire.

«C’était super froid. Une chance que les policiers étaient là pour nous sortir. J’ai même perdu un soulier», a témoigné la mairesse de l’arrondissement, Maja Vodanivoc, après avoir plongé.

L’événement était organisé par le commandant Claude Paradis du poste de quartier (PDQ) 8 et les membres de son équipe, qui ont couru du poste central jusqu’à Lachine, pour une distance de près de 14 km, dans une course au flambeau symbolique.

La plus belle histoire dans tout ça, c’était de voir toute l’implication policière», a souligné Mme Vodanovic, qui souhaite déjà faire partie du prochain saut de cette initiative collective.

Ce sont 83 000$ qui ont été amassés durant la journée, soit la plus grosse somme jamais totalisée dans l’histoire du défi. Les profits iront au mouvement Olympiques spéciaux Québec, dans des programmes sportifs et dans la santé d’athlètes déficients intellectuels.

Constatant la grande participation de cette année, l’objectif pour la prochaine édition visera 100 000$.

La mairesse de Lachine, Maja Vodanovic, a sauté à l’eau en compagnie du député de Marquette, Enrico Ciccone, ainsi que l’ancien porte-parole de la police de Montréal, Ian Lafrenière, dans le cadre du Défi de l’ours polaire.