Actualités

Logements sociaux: Montréal demande plus de fonds gouvernementaux

Logements sociaux: Montréal demande plus de fonds gouvernementaux
Photo: Archives TC Media

La mairesse de Montréal, Valérie Plante, a réitéré mercredi sa demande d’obtenir plus de fonds de la part des différents ordres de gouvernement afin qu’elle soit en mesure de réaliser sa promesse d’aménager 12 000 logements sociaux et abordables dans la métropole d’ici la fin de son mandat, en 2021.

«On travaille très fort auprès du gouvernement canadien pour que les sommes prévues pour le Québec, dans le cadre de la Stratégie nationale sur le logement, atterrissent dans la province», a-t-elle déclaré mercredi pendant la séance du comité exécutif. 

«J’aime toujours rappeler que la notion d’abordabilité et le fait que Montréal demeure accessible à toutes sortes de ménages sont vraiment un avantage pour notre métropole», a ajouté la mairesse, qui a fait part de sa «grande tristesse» quant au fait que de nombreuses grandes villes dans le monde «ne sont malheureusement plus abordables». 

Afin de «garder le cap» dans la réalisation de sa promesse électorale d’aménager 6000 logements sociaux et 6000 logements abordables d’ici 2021, la mairesse fait par ailleurs appel à Québec afin que le programme AccèsLogis soit bonifié.

Dans son mémoire déposé en février dernier dans le cadre des consultations prébudgétaires du gouvernement du Québec, Valérie Plante a indiqué qu’un apport financier de 110M$ serait requis d’ici 2021 «pour réaliser les 3562 unités [de logements sociaux] annoncées avant 2017 par le gouvernement».

Le comité exécutif a par ailleurs approuvé mercredi le retrait de 17 places de stationnement dans l’arrondissement de Côte-des-Neiges–Notre-Dame-de-Grâce pour y permettre la construction de six logements abordables par une entreprise privée.

Actuellement, à Montréal, 25 000 ménages sont sur une liste d’attente pour obtenir un logement social.

Commentaires 3

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  • Marie-José Corriveau

    Impossible de partager cet article?!

  • annie crance

    Vous avez raison Madame Plante, c est tellement necessaire pour notre ville

  • Alex G.

    Moi, ce que je me demande c’est pourquoi est-ce qu’ont ne donnerait pas la subvention au logement directement aux personnes que de le lier à de quoi d’immatériel qu’est un logement quand c’est la justement personne qui en à besoin? Ont aurais qu’à établir un barème du genre; t’est une mère monoparentale avec un enfant, une personne seul…alors ont t’offre la subvention si tu prend tels genre de logement avec X nombre de pièce, mais t’en que ça ne dépasse pas un loyer d’un montant Y.

    Ceci permettrait aux gens de vraiment avoir la liberté de choisir où ils veulent habiter en plus de vider les listes d’attentes probablement beaucoup plus vites que l’extrême lenteur actuel.