Actualités

Le métro ne sera pas ouvert toute la nuit la fin de semaine cet été

Le métro ne sera pas ouvert toute la nuit la fin de semaine cet été
Photo: Zacharie Goudreault/ MétroMétro a pris part à une visite du réseau souterrain de la STM dans la nuit de mercredi à jeudi.

Les élus du conseil municipal ont emboîté le pas à la Société de transport de Montréal (STM) mardi en s’opposant à la possibilité que les lignes du réseau du métro de la métropole demeurent ouvertes toute la nuit la fin de semaine cet été.

Cette demande de l’opposition officielle a été rejetée par 35 voix mardi, tandis que 21 conseillers ont montré leur accord à celle-ci.

Le parti Ensemble Montréal a déposé une motion pendant la séance du conseil municipal demandant de garder le réseau du métro en fonction toute la nuit pendant 13 fins de semaine cet été de juin à septembre dans le cadre d’un projet pilote.

La STM aurait la suite été appelée à réaliser une étude d’impact sur cette initiative afin de voir si celle-ci mériterait d’être réitérée.

Selon l’opposition officielle à l’hôtel de ville, une telle initiative aurait permis de faciliter les déplacements des Montréalais pendant la période estivale. En incitant des citoyens à prendre le métro plutôt que leur voiture pour retourner au bercail après une soirée arrosée, une telle décision aurait également permis d’augmenter la sécurité des Montréalais, selon le parti.

« Il faut que ça marche le métro. Et si on veut que ça marche, il faut faire de l’entretien », a réagi mardi l’élu du Projet Montréal et vice-président de la STM, Craig Sauvé. Ce dernier s’est opposé à cette motion dans un discours qui a précédé le vote sur celle-ci.

« Ce n’est pas une bonne idée », a-t-il insisté.

Entretien de nuit

La STM a déjà fait part dans les dernières semaines de son opposition à cette possibilité, arguant de l’importance que des travaux d’entretien aient lieu la nuit dans le réseau pour assurer la sécurité de la clientèle et éviter des retards de service.

Chaque nuit, quelque 130 chantiers qui mobilisent plus de 200 employés d’entretien se déroulent simultanément dans l’ensemble du réseau du métro de la métropole.

« Le métro ferme la nuit parce que c’est essentiel. Ce n’est pas un caprice », a d’ailleurs déclaré la semaine dernière le président de la société de transport, Philippe Schnobb, pendant une visite nocturne du réseau souterrain de la STM à laquelle Métro a pris part.

« Étrangement, nous n’avons pas reçu d’invitation [à prendre part à cette visite] », a déploré mardi le conseiller d’Ensemble Montréal, Benoit Langevin, pendant la présentation de sa motion.

« Tout ce qu’on demande, c’est un projet pilote », a rappelé le conseiller du district du Bois-de-Liesse. Ce dernier a d’ailleurs souligné que si le réseau du métro demeurait ouvert la nuit le vendredi et le samedi, la STM continuerait d’« avoir cinq autres nuits pour effectuer des opérations de maintenance ».

La motion rappelle d’ailleurs que le métro est déjà ouvert toute la nuit pendant le Jour de l’an et la Nuit blanche.

« La complexité de faire tout cet entretien est énorme […] Chaque minute compte quand on fait l’entretien dans le métro. Chaque minute est importante pour pouvoir mobiliser les chantiers et les démobiliser à la reprise du service vers 5 h15 », a rétorqué M. Sauvé.

À l’instar de la STM, le conseiller de l’arrondissement du Sud-Ouest a rappelé que, contrairement à d’autres villes à l’échelle internationale, le réseau du métro montréalais ne comporte pas de « doubles voies » qui permettraient que des travaux d’entretien aient lieu sans qu’une interruption temporaire du service ne soit nécessaire.