Actualités

Passage difficile en Indiana pour l’équipe canadienne masculine de goalball

Passage difficile en Indiana pour l’équipe canadienne masculine de goalball
Photo: Gracieuseté - Dan GalbraithLe Dorvalois Bruno Haché pourrait encore permettre à son équipe de gagner sa place aux Jeux paralympiques de Tokyo de 2020 en performant aux Jeux parapanaméricains du Pérou.

L’équipe canadienne masculine de goalball a été exclue des quarts de finale de la Qualification internationale pour les Jeux paralympiques de Tokyo, qui s’est tenue à Fort Wayne, en Indiana.

«C’étaient des matchs très serrés, ce sont de grosses équipes, a révélé le para-athlète dorvalois Bruno Haché. La Turquie est très forte. Tout le monde a fait de petites erreurs et, à ce calibre, un seul but peut faire toute la différence dans le tournoi.»

Une première défaite a été encaissée par l’équipe canadienne lors des débuts de matchs préliminaires, le 2 juillet. Les Turques ont remporté avec la marque de 5-4. Le lendemain, c’était le tour aux Argentins de mener le bal en remportant la lutte 11 à 8.

«Contre l’Argentine, nous tirions de l’arrière à cause de nos erreurs, a expliqué le vétéran. Nous leur avons donné le momentum au lieu de prendre le contrôle au début de la rencontre. Ils ont joué le match de leur vie.»

Les Canadiens ont ensuite signé leur première victoire le même jour contre la formation grecque en totalisant 8 points contre 5.

Fin de parcours
Une défaite de plus a été ajoutée à leur fiche lorsqu’ils se sont inclinés 7 à 6 face aux Tchèques, le 5 juillet. Bien que les Canadiens aient obtenu un gain de 7-4 contre les Suédois le lendemain, leur parcours s’est arrêté en encaissant une ultime défaite de 8-7 face aux Lithuaniens.

«C’était notre dernière chance de passer dans les quarts de finale», a indiqué Haché.

En gagnant ensuite son affront contre la Grèce, les Suédois se sont qualifiés en quatrième position du classement préliminaire, ce qui plaçait le Canada juste en dessous.

Espoir
Malgré leurs défaites, l’équipe canadienne a toujours espoir de décrocher une place aux Jeux paralympiques d’été de Tokyo. Pour parvenir à ses fins, la formation devra terminer devant les Américains et les Argentins lors des Jeux parapanaméricains du Pérou, qui se tiendront du 23 août au 1er septembre.

«Nous connaissons de plus en plus les équipes que nous rencontrons, a partagé Bruno Haché. Nos matchs se terminent toujours de façon très serrée et nous sommes compétitifs, mais il manque encore un petit quelque chose pour que ce soit nous qui ayons le point gagnant.»

En vue des prochaines confrontations, l’équipe composée de recrues et de vétérans poursuivra ses entraînements et continuera l’analyse des statistiques de ses futurs adversaires.