Actualités
16:59 3 mars 2020 | mise à jour le: 3 mars 2020 à 17:23 temps de lecture: 4 minutes

Conversion 100% communautaire de la Malting

Conversion 100% communautaire de la Malting
Un aperçu du projet qui comprend des logements sociaux, mais aussi un milieu de vie pour la communauté.

Un projet évalué à 45 M$ pourrait transformer l’ancienne usine de la Canada Malting, située à Saint-Henri aux abords du canal de Lachine, dans le secteur le plus pauvre du quartier. Les élus doivent donner leur aval avant que soient construits des logements sociaux combinés à la production alimentaire et la valorisation du patrimoine.

Le collectif À nous la Malting, qui pilote le dossier, rêve d’utiliser ce terrain, qu’il doit d’abord acquérir pour environ 2 M$, pour autre chose que des condos de luxe.

«Nous avons fait face au grand scepticisme des fonctionnaires, des urbanistes et surtout des élus de Projet Montréal qui croient que le développement urbain doit nécessaire se faire au profit des promoteurs privés. Notre message aujourd’hui est clair: oui, nous pouvons faire autrement, au profit de nos communautés», soutient Shannon Franssen, la coordonnatrice de la Corporation de développement communautaire (CDC) Solidarité Saint-Henri.

Les plans préliminaires présentés mardi matin incluent 200 unités locatives, des résidences pour personnes âgées, une garderie, des jardins communautaires ainsi qu’une cour intérieure où pourraient s’installer un marché, un café-coop et des événements.

Autosuffisance

Alors que plusieurs résidents doivent marcher plus de 30 minutes pour se rendre au marché Atwater, le but est de rendre le projet immobilier autosuffisant. Des bassins pour l’aquaponie, la culture de végétaux combinée à l’élevage de poissons, pourraient être installés dans un ou plusieurs silos. Des serres pourraient quant à elles permettre la culture hydroponique sur le toit.

Au total, une quantité de 45 000 kilos de légumes et 10 000 kilos de poissons pourraient être produits. De plus, les serres pourraient être associées à des programmes de recherche avec des universités montréalaises.

Des panneaux solaires et des éoliennes sont envisagés afin de réduire les coûts énergétiques. Le plus surprenant reste la conversion de certains silos de béton en centre de données informatiques.

«L’expérience a été tentée en Ontario, explique Mme Franssen. Cette infrastructure produit de la chaleur et pourrait chauffer l’ensemble du site, dont les logements.»

L’architecte Étienne Bourque-Viens a présenté des esquisses de son projet qui a été réalisé avec une trentaine de citoyens. «Collectivement, on a réussi à représenter un milieu riche, équilibré, lumineux et intéressant», a-t-il commenté.

Afin de préserver la riche histoire ouvrière de l’arrondissement Le Sud-Ouest, un musée du patrimoine industriel pourrait être créé qui accueillerait une importante collection d’objets et de photos, le tout financé par différents paliers de gouvernement.

Prochaines étapes

Le collectif À nous la Malting souhaite demander à la mairesse de Montréal. Valérie Plante, d’adopter une motion de mise en réserve du site afin de protéger le site de la spéculation foncière et d’éviter de le perdre au profit d’une tour à condo.

«Si on l’obtient, ça devient plus facile de confirmer le financement pour le reste. On va continuer à mobiliser les gens en ce sens», affirme Shannon Franssen.

Le projet sera aussi présenté à la députée de Saint-Henri-Saint-Anne, Dominique Anglade, et au député de Ville-Marie—Le Sud-Ouest—Île-des-Sœurs, Marc Miller.

Enfin, une rencontre est prévue le 13 mars avec les élus de l’arrondissement Le Sud-Ouest. Lemaire Benoit Dorais s’était déjà engagé par écrit en mai 2017 à appuyer le projet 100% communautaire.

Historique d’une mobilisation

  • 2013 – Mobilisation des citoyens contre un projet de 700 condominiums de luxe proposé sur le site de La Malting. Pétition de 2000 signatures.
  • 2014 – Début du processus de consultation des citoyens.
  • 2017 – Le maire du Sud-Ouest, Benoit Dorais, s’engage à voter pour la mise en réserve du terrain de la Canada Malting.
  • 2019 – Soutien financier de Centraide qui permet la réalisation du plan d’affaire du projet 100% communautaire.
  • 2020 – Présentation du projet

Articles similaires