Actualités
17:17 23 avril 2021 | mise à jour le: 26 avril 2021 à 10:49 temps de lecture: 2 minutes

AstraZeneca: fin du sans rendez-vous à Montréal

AstraZeneca: fin du sans rendez-vous à Montréal
Photo: Josie Desmarais/MétroLa file d'attente dans la Rotonde du Stade olympique pour recevoir le vaccins contre la COVID-19.

Les doses du vaccin AstraZeneca disponibles sans rendez-vous pour les Montréalais se sont toutes écoulées, ce qui met fin à la vaccination sans-rendez vous.

Le succès de l’opération de vaccination sans rendez-vous amorcée mercredi dernier pour la population âgée de 45 ans et plus a été «foudroyant», selon le Centre intégré universitaire de santé et de services sociaux du Centre-Sud-de-l’Île-de-Montréal.

Tous les établissements de Montréal ont écoulé toutes leurs doses de vaccin AstraZeneca au courant des deux derniers jours pour le sans rendez-vous.

Le vaccin AstraZeneca recommandé pour les 30 ans et plus

Cette annonce sur la fin du sans rendez-vous à Montréal survient alors que le Comité consultatif national de l’immunisation a recommandé vendredi l’utilisation du vaccin AstraZeneca pour les personnes de 30 ans et plus «qui ne présentent pas de contre-indications», dans une déclaration sur l’utilisation des vaccins contre la COVID-19,

Lors de son approbation, le vaccin britannique avait été approuvé par Santé Canada pour les plus de 18 ans avant d’être recommandé pour les 55 ans et plus après l’apparition de cas rares de thromboses chez certains vaccinés. Le Québec comme d’autres provinces a abaissé mardi son administration aux personnes de 45 ans et plus, engrangeant des records de vaccination.

Dans un tweet, le ministre de la Santé du Québec, Christian Dubé annonce prendre acte de la décision du CCNI mais a également rappelé que le Québec continue de se fier au Comité sur l’immunisation du Québec.

65 millions de doses de plus

Plus tôt vendredi, le Canada a annoncé avoir conclu une entente avec Pfizer pour l’achat de 65 millions de doses de vaccin pour 2022 et 2023.

L’année prochaine, le Canada recevra 35 millions de doses, puis 30 millions de plus l’année suivante. Des options de prolongation prévues dans l’entente permettront aussi d’atteindre un total de 120 millions de doses en 2024, si toutes les options sont exercées.

Articles similaires