Actualités

Vision bloquiste et crise des opioïdes: résumé du 22 août de la campagne électorale

Campagne électorale fédérale 2021
Le scrutin dans le cadre de la campagne élctorale fédérale 2021 se tiendra le 20 septembre. Photo: 123RF

C’est une deuxième semaine de campagne électorale fédérale qui commence. Le Bloc québécois, et ses membres, ont adopté leur plateforme électorale. Celle-ci présente les thèmes qu’ils vont défendre tout au long de la campagne. Les conservateurs, eux, ont présenté un plan pour lutter contre les dépendances et la crise des opioïdes.

La vision du Bloc 

Réunis en Conseil général, à Saint-Hyacinthe dimanche, les membres du Bloc québécois ont adopté la plateforme électorale qui dessine la vision du parti indépendantiste pour la campagne fédérale. 

«La plateforme électorale 2021 du Bloc a pour but de dégager les grands axes de notre progrès comme société, pendant et après la terrible pandémie qui nous ébranle.»

Yves-François Blanchet, chef du Bloc québécois

Cette plateforme électorale se veut une feuille de route que le Bloc dévoilera au fur et à mesure de la campagne électorale en détaillant des propositions «correspondant aux valeurs québécoises, répondant aux besoins du Québec et initiant une relance verte créatrice de richesse, soutenue par le savoir-faire, l’entrepreneuriat et l’innovation propres au Québec».

La plateforme évoque 38 points dont le nationalisme économique, les transferts en santé, la déclaration de revenus unique, la liberté d’expression, la lutte contre la violence familiale, la transition écologique et la lutte aux changements climatiques par exemple.

Fait inusité, le mot «indépendance» ne figure pas dans la plateforme électorale mais Yves-François Blanchet assure que «chacun des éléments de notre programme y est contributif, et je ne crois pas qu’il n’y ait personne de sérieux qui puisse mettre en doute notre engagement [dans ce dossier]». 

Lors de l’annonce, le chef du Bloc n’a pas dévoilé de mesures précises préférant respecter le calendrier d’annonce prévu.

À l’heure actuelle, seul le Parti libéral (PLC) n’a pas encore présenté sa plateforme électorale parmi les quatre partis fédéraux comptant le plus de députés (NPD, PCC, Bloc et PLC).

Lutte contre les dépendances et la crise des opioïdes 

Le Parti conservateur du Canada a présenté les mesures qu’il veut mettre en place pour lutter contre les dépendances et en particulier la crise des opioïdes. «En tant que premier ministre, je traiterai l’épidémie des opioïdes comme une crise de santé urgente», annonce Erin O’Toole, chef du Parti conservateur. 

Conformément à son Plan de rétablissement du Canada, Erin O’Toole veut améliorer et augmenter les infrastructures en «investissant 325 millions de dollars au cours des trois prochaines années en vue de créer 1 000 lits résidentiels pour les toxicomanes qui luttent contre la dépendance et de construire également 50 centres communautaires additionnels dans l’ensemble du pays». Il veut s’assurer, via les provinces, que les trousses de naloxone sont gratuites partout au Canada.

D’autres mesures sont destinées aux Premières Nations «où les besoins sont élevés». M. O’Toole veut améliorer la prestation de services sur le plan culturel pour le traitement et la prévention de la toxicomanie dans ces communautés.

Il prévoit verser un milliard de dollars sur cinq ans afin d’encourager le financement des programmes autochtones de soins de santé mentale et de traitement de la toxicomanie. 

Articles récents du même sujet