Actualités

Commémorations et logement: résumé du 11 septembre de la campagne électorale

drapeau du Canada
Les élections fédérales auront lieu le 20 septembre Photo: shsphotography/123rf

Les chefs des partis fédéraux ont commémoré le triste anniversaire des attentats terroristes du 11 septembre 2001, samedi, en ce 28e jour de campagne électorale fédérale. La question du logement a par ailleurs été représenté un enjeu d’importance pour les Néo-démocrates et les Conservateurs.

Le premier ministre sortant et chef libéral, Justin Trudeau a tenu à commémorer la mémoire de près de 3000 victimes, dont au moins 24 Canadiens ainsi que le courage et la bravoure des premiers répondants, des survivants et des personnes ayant perdu un être cher.

«Au milieu de la peur, du chagrin et de la répulsion que nous avons ressentis ce jour-là, nous avons été témoins de courage, d’héroïsme et d’altruisme. Nous restons engagés envers le peuple afghan et continuons de défendre la protection des droits fondamentaux de la personne en Afghanistan – particulièrement ceux des femmes et des jeunes filles», a-t-il souligné.

Le quotidien canadien Globe and mail, a publié samedi certains extraits du livre «Indian in the Cabinet: Speaking Truth to Power», les mémoires publiques de l’ex-ministre libérale de la Justice, Jody Wilson-Raybould.

Dans l’ouvrage qui doit paraître mardi, Mme Wilson-Raybould avance que M. Trudeau l’aurait incité à mentir dans la foulée de l’affaire SNC-Lavallin, en 2019. M. Trudeau a démenti ces affirmations en conférence de presse, samedi.

Bloc québécois

Le chef du Bloc québécois, Yves-François Blanchet, a lui aussi salué la mémoire des victimes du 11 septembre 2001 ainsi que le courage des premiers répondants en poste ce jour-là, tout en soulignant la résilience des New-Yorkais.

«Le monde s’est arrêté ce jour-là et s’il a recommencé à tourner. Personne n’oubliera les conséquences géopolitiques de cette attaque qui continue de bouleverser le Moyen-Orient. C’est un sentiment affligeant et absurde qui nous habite aujourd’hui en réfléchissant à toutes les vies emportées en conséquence du terrorisme islamiste», indique M. Blanchet. 

Conservateurs

Faisant campagne à Whitby, en Ontario, le chef conservateur, Erin O’Toole a rendu public son plan «pour améliorer la vie des Canadiens dans la région du Grand Toronto».

Celui-ci comprend notamment la construction d’un million de logements en trois ans ainsi que l’interdiction pour les acheteurs étrangers d’acheter s’ils n’ont pas l’intention de déménager au Canada.

Le Parti conservateur veut par ailleurs mettre «immédiatement» en chantier des projets de transport en commun et souhaite aussi augmenter les transferts en santé par un minimum de 6% par an.

«Il est temps que le Canada ait un premier ministre de la région du 905 », avance M. O’Toole. En tant que premier ministre, je vais agir pour l’avenir de tous les travailleurs et toutes les familles partout dans la RGT et pour tous les Canadiens».

NPD

Tout comme ses homologues, le chef du Nouveau parti démocratique (NPD), Jagmeet Singh, a rappelé les tristes événements du 11 septembre 2001.

«Partout nous étions réunis, sous le choc, et avons regardé ces images inimaginables de chaos, de douleur, et de deuil. Aujourd’hui, alors que nous constatons l’impact du retrait des troupes de l’Afghanistan et le coût en vies humaines qui en découle, l’anniversaire des attentats est encore plus lourd de signification», explique-t-il.

En campagne à Montréal, le chef adjoint et lieutenant néo-démocrate du Québec, Alexandre Boulerice a appelé les Québécois à opter pour un gouvernement qui est prêt à «faire des choix différents pour des résultats différents», critiquant le bilan libéral en matière de logement.

Articles récents du même sujet