Actualités

Internationaux des États-Unis: défaite en finale pour Leylah Fernandez

Leylah Annie Fernandez
Leylah Annie Fernande Photo: Julian Finney/Getty Images

La Québécoise Leylah Annie Fernandez s’est bien battue, mais elle a dû s’avouer vaincue au terme d’un duel de près de deux heures en finale des Internationaux des États-Unis, à New York, samedi. La joueuse de tennis de 19 ans a dû baisser pavillon devant la Britannique Emma Raducanu au terme de deux manches de 6-4 et 6-3.

Saluée bruyamment à son arrivée sur le terrain par une foule déjà conquise, Fernandez a semblé nerveuse en début de match, commettant quelques erreurs. Elle qui était classée 73e au monde avant la finale s’est rapidement reprise pour offrir à son adversaire une finale digne de ce nom. Elle a constamment talonné l’éventuelle championne au chapitre des points lors de la première manche.

Emma Raducanu est toutefois parvenue à distancer son adversaire lors de la deuxième manche, prenant une avance de 5-2 pour finalement l’emporter 6-3.

Fernandez n’a pas obtenu le même succès qu’elle avait obtenu lors de ses matchs précédents du tournoi pour ce qui est de son service de première balle, finissant le match avec un taux de réussite de 58%. Son adversaire classée 150e raquette mondiale a quant à elle affiché un taux de réussite de 72%.

Au terme du match, Fernandez a félicité Raducanu et s’est dite fière de sa performance.

«Emma a joué de façon incroyable. Je suis très fière de comment j’ai joué au cours des dernières semaines. La foule a été incroyable. C’était très spécial pour moi d’être dans les finales et de vous entendre m’encourager», a-t-elle lancé à la foule réunie au parc Flushing Meadows.

Lorsqu’on lui a demandé si elle avait un message à lancer à sa famille, Fernandez a remercié ses proches d’avoir toujours cru en elle.

«Vous avez été là quand j’étais dans des moments plus bas et que je connaissais des difficultés. Vous étiez aussi là lorsque je connaissais des moments meilleurs», s-t-elle précisé.

Après avoir indiqué souhaiter faire un retour l’an prochain, la joueuse de tennis québécoise a rendu hommage au courage des New-Yorkais en cet anniversaire des attentats du 11 septembre 2001.

«Je sais que cette journée est particulièrement difficile pour New York et tout le monde aux États-Unis. J’espère pouvoir être aussi forte et résiliente que New York a été au court des 20 dernières années», a-t-elle souligné.

Rappelons que Fernandez avait pu accéder à la finale en remportant le duel qui l’opposait à la biélorusse, Aryna Sabalenka, jeudi.

Articles récents du même sujet