Actualités

Évasion fiscale et «Québec bashing»: résumé du 12 septembre de la campagne électorale fédérale

Élections fédérales 2021
Les élections fédérales se tiendront le 20 septembre. Photo: Josie Desmarais/Métro Média

Alors que les Conservateurs ont présenté, en ce 29e jour de campagne électorale fédérale, dimanche, leur plan pour venir en aide aux parents endeuillés, les Néo-démocrates ont promis de s’attaquer à l’évasion fiscale. Le chef libéral Justin Trudeau a de son côté courtisé les électeurs québécois alors que son homologue bloquiste, Yves-François Blanchet a expliqué sa stratégie pour combattre le «Québec bashing».

En campagne au Québec, M. Trudeau a rappelé ses engagements de «mener à terme la campagne de vaccination», mais aussi de renforcer les lois sur le contrôle des armes à feu, d’accélérer l’action climatique et de soutenir la création de 37 000 places en garderie.

«Il faut faire preuve de leadership pour permettre aux Québécois de surmonter cette pandémie et bâtir un avenir meilleur. Grâce à notre plan, nous aurons une relance verte, des emplois et un avenir plus propre, nous retirerons les armes d’assaut dangereuses de nos communautés et nous offrirons davantage de places en garderie aux familles québécoises», indique-t-il.

Le Parti libéral souhaite notamment imposer un plafond aux émissions du secteur pétrolier et gazier et en faire en sorte qu’elles diminuent au rythme et à l’échelle nécessaires pour atteindre un objectif de zéro émission nette d’ici 2050.

Soutenir les parents endeuillés

En campagne à Vancouver, le chef conservateur, Erin O’Toole a annoncé son plan pour venir en aide aux parents qui vivent une fausse couche, une mortinaissance ou la perte d’un enfant.

Un éventuel gouvernement conservateur prolongerait le congé parental de l’assurance-emploi jusqu’à au moins huit semaines après le décès d’un enfant, afin que les parents ne cessent pas brusquement de recevoir des prestations. Les Conservateurs offriraient également jusqu’à huit semaines de congé payé en cas de décès d’un enfant mort-né.

Le parti veut également offrir aux parents trois jours de congé de deuil payé en cas de fausse couche.

«Nous serons là pour les parents en deuil quand ils ont le plus besoin de nous. Seuls les conservateurs du Canada ont un plan pour soutenir les familles et agir pour l’avenir», croit M. O’Toole.

Mettre fin aux échappatoires fiscales

En campagne à Thunder Bay et Sudbury, en Ontario, le chef néo-démocrate Jagmeet Singh a présenté son engagement de s’attaquer aux échappatoires fiscales et aux entreprises qui font de l’évasion fiscale.

«Le Directeur parlementaire du budget a calculé que le Canada perd jusqu’à 25 G$ chaque année parce que plusieurs entreprises qui font des affaires ici évitent de payer leur juste part. Cela veut dire que durant les six années où Justin Trudeau a été premier ministre, son refus de s’attaquer à ce problème a coûté 146 milliards aux Canadiens», avance-t-il.

S‘attaquer au «Québec bashing»

Le chef du Bloc québécois, Yves-François Blanchet a annoncé qu’il compte entamer une campagne de restauration de l’image du Québec et des valeurs québécoises à l’échelle internationale notamment afin de s’attaquer au phénomène du «Québec bashing». 

«Le dénigrement du Québec semble normalisé au Canada et les événements du débat des chefs en anglais n’en sont qu’une manifestation. Le Bloc utilisera l’accès privilégié aux corps diplomatiques d’Ottawa et aux consulats pour multiplier les rencontres afin de faire connaître les fondements historiques et la réalité quotidienne des valeurs québécoises», explique-t-il.

Déclenchée le 15 août dernier, la campagne électorale fédérale se terminera le 20 septembre avec le tenue du scrutin.

Articles récents du même sujet