Actualités

«La transparence, ce n’est pas à la carte», lance Valérie Plante

La cheffe de Projet Montréal, Valérie Plante.
Photo: Josie Desmarais/Métro

La mairesse et chef de Projet Montréal, Valérie Plante, a attaqué une nouvelle fois la transparence de Denis Coderre, lors d’un point de presse au parc Jean-Duceppe. Elle réagissait au dévoilement des revenus et de la liste partielle des clients de son rival.

Un peu plus tôt, le parti de M. Coderre a dévoilé la liste des clients avec qui il a fait affaire au privé depuis son départ de la vie politique, en 2017. Il a toutefois refusé de nommer un de ses clients, citant des raisons de confidentialité.

À quelques jours du scrutin, Valérie Plante en a profité pour cibler l’attitude de son adversaire politique, arguant que la transparence incombe à tous les candidats. Elle estime que «Denis Coderre n’a pas changé».

Transparent, on l’est ou on l’est pas. Ce n’est pas à la carte. Surtout quand on aspire à devenir maire de Montréal.

Valérie Plante, mairesse de Montréal

Mme Plante s’est questionnée sur l’identité du dernier client. «Ces données ont été fournies sur le bout d’une table. Il reste des questions. Qui est [le client] dont l’identité n’a pas été dévoilée? Pourquoi cela n’a pas été dévoilé? Pourquoi ce n’est pas possible de le savoir?», a-t-elle lancé.

Liens critiqués avec l’immobilier

De plus, le travail de représentation de Denis Coderre auprès de la firme immobilière COGIR discréditerait le candidat sur le thème de l’habitation selon Mme Plante. «L’habitation, c’est l’enjeu numéro un pour les Montréalais. Tout le monde nous parle de ça lors de porte-à-porte, d’est en ouest. Quand on a un candidat qui, pendant la campagne, voulait augmenter la hauteur des immeubles au-dessus du mont Royal ou annuler le règlement 20-20-20, ce que les promoteurs veulent, c’est un problème. […] Les Montréalais ont raison de douter. Est-il là pour les Montréalais ou pour des intérêts privés?»

La mairesse s’est dite surprise qu’à trois jours du scrutin, le cadre financier d’Ensemble Montréal ne soit toujours pas déposé. «On attend de l’exemplarité de la part de tous les candidats.»

Accompagnée des candidats et candidates aux mairies d’arrondissement, la mairesse, Valérie Plante, a plutôt choisi de mettre en avant le fait que son parti a toujours été dans une vague ascendante dans la course à la mairie. Le parti d’Ensemble Montréal serait «en déclin, et nous sommes sur une tendance positive».

M. Coderre a souhaité dévoiler ces informations après plusieurs jours de refus. «Projet Montréal tente d’entacher mon intégrité afin de distraire les électeurs des véritables enjeux sur lesquels ils vont voter: l’état lamentable des finances publiques, l’insécurité grandissante dans nos rues, la congestion qui affecte quotidiennement des milliers de personnes, et tant d’autres», a-t-il affirmé par voie de communiqué.

Ce soir, Ensemble Montréal organise un rassemblement de campagne avec ses candidats.

Vos nouvelles 100% locales, recevez-les chaque jour.

Nos infolettres vous suivent partout.

Articles récents du même sujet