Actualités

Trois femmes à la tête des cinq plus grandes villes

Catherine Fournier
Catherine Fournier Photo: Archives/Métro

Trois des cinq plus grandes villes du Québec ont une femme à la mairie avec l’élection de ce weekend.

Valérie Plante a obtenu un deuxième mandat à Montréal, après avoir brisé le plafond de verre de la métropole en 2017. Mais sur la Rive-Sud, à Longueuil, Catherine Fournier est devenue la plus jeune mairesse de l’histoire récente des grandes villes, à 29 ans.

Puis, à Gatineau, c’est celle qui était seconde dans les sondages qui a finalement été élue. L’indépendante France Bélisle remplace le parti Action Gatineau après deux mandats.

À Québec, la lutte a été serrée, et on a cru pendant un moment que la dauphine de Régis Labeaume, Marie-Josée Savard, allait l’emporter, mais c’est finalement Bruno Marchand qui l’a emporté dans la Vieille-Capitale.

À Laval, un autre homme, Stéphane Boyer, a également conquis la mairie. Si on considère les dix plus grande villes de la province, on compte cinq femmes et cinq hommes aux mairies.

Les femmes représentaient 35,5% des candidats qui se sont présentés à cette élection, tous postes confondus. Il s’agit d’une augmentation de 4% par rapport aux dernières élections.

Articles récents du même sujet