Soutenez

Pénurie: des bourses de 9000 $ à 20 000 $ pour certains étudiants

Le premier ministre du Québec, François Legault.
Le premier ministre du Québec, François Legault Photo: Josie Desmarais/Métro

Le gouvernement du Québec lance son «Opération main-d’œuvre» visant à pourvoir 170 000 postes «essentiels et stratégiques». Près de quatre milliards de dollars seront investis dans les cinq prochaines années, notamment pour financer des bourses destinées aux étudiants inscrits dans des programmes liés à certains secteurs connaissant des pénuries importantes de main-d’œuvre.

Santé, éducation, technologies de l’information, services de garde, génie et construction. Ces six secteurs ont été choisis pour bénéficier de l’opération du gouvernement.

C’est ce qu’a annoncé le premier ministre du Québec, François Legault, mardi après-midi en conférence de presse. Il était accompagné du ministre du Travail, de l’Emploi et de la Solidarité sociale, Jean Boulet, et de la ministre de l’Enseignement supérieur, Danielle McCann.

«Pour le collégial, on parle de 1500 $ par session réussie, donc un total de 9000 $ pour un programme de 3 ans. Pour l’université, on parle de 2500 $ par session réussie, donc un total de 15 000 $ pour un programme de 3 ans, ou 20 000 $ pour 4 ans. Cela s’ajoute aux prêts et bourses existants», explique le premier ministre. Les étudiants québécois inscrits à temps plein dans les domaines vivant une pénurie auront accès aux bourses dès la session d’automne 2022. Et ce, qu’ils soient en début, au milieu ou à la fin de leur cheminement.

Le coût de la mesure est estimé à 1,7 milliard de dollars d’ici 2025-2026. Ce programme de bourses incitatives cible des professions comme celles d’infirmière, de préposée aux bénéficiaires, d’enseignant, d’éducatrice en garderie, entre autres. La mesure était présente dans la dernière mise à jour économique du ministre des Finances, Eric Girard.

C’est beaucoup, beaucoup, beaucoup d’argent parce que c’est une grande priorité que l’on a comme société. […] Avec les mesures qu’on présente aujourd’hui, on veut fournir rapidement plus de main-d’œuvre à des secteurs névralgiques pour le Québec. Ça va permettre d’offrir des services publics de qualité, de bâtir des infrastructures d’avenir dans toutes nos régions et d’accélérer la croissance de nos entreprises dans des secteurs stratégiques.

François Legault, premier ministre du Québec

Une allocation pour chômeurs réorientés

En plus des bourses, le gouvernement octroiera une allocation de 475 $ par semaine aux personnes sans emploi qui s’inscrivent dans une formation menant à un emploi dans un des secteurs visés. Cette allocation représente l’équivalent du salaire minimum. La somme permettra aux personnes concernées de se former tout en ayant accès à une source de revenus stable.

Inscrivez-vous à notre infolettre et recevez un résumé quotidien de l’actualité de Montréal.

Articles récents du même sujet

Mon
Métro

Toute l'actualité locale au même endroit.

En vous inscrivant à Mon Métro, vous manifestez votre engagement envers la presse locale. + Profitez d’une expérience numérique personnalisée en fonction de vos champs d’intérêt et du quartier où vous résidez. + Sélectionnez vos articles favoris pour une lecture en différé.