Actualités

Premières Nations: 6 M$ supplémentaires pour les victimes de violence

Le ministre responsable des Affaires autochtones, Ian Lafrenière. Photo: Josie Desmarais/Journal Métro

Québec injecte 6 M$ supplémentaires dans la prévention des violences sexuelles, conjugales et familiales en milieux autochtones. L’enveloppe attribuée à la cause passe donc à 11,4 M$.

Le rehaussement du financement s’explique par la volonté de plusieurs organismes des communautés à présenter des initiatives. «Par leur forte participation à cet appel d’intention, les organismes et milieux autochtones nous envoient un message clair: cette initiative de lutte contre la violence en milieu autochtone est nécessaire», a mentionné la ministre responsable de la Condition féminine, Isabelle Charest, en conférence de presse jeudi.

Les organismes financés travaillent notamment à la prévention des agressions et de l’exploitation sexuelles dans les milieux autochtones. Ils se consacrent aussi à la réponse culturelle à la violence, misant sur la sensibilisation.

«Il est important de mettre en place des solutions concrètes et culturellement adaptées, développées par et pour les Premières Nations et les Inuit. C’est par ces gestes concrets que nous améliorerons la sécurité des femmes et des filles autochtones», estime le ministre responsable des Affaires autochtones, Ian Lafrenière.

Les projets présentés seront déployés dans un horizon de deux à quatre ans et recevront un financement maximal de 200 000 $. Les initiatives choisies par le gouvernement seront connues au mois de février.

Inscrivez-vous à notre infolettre et recevez un résumé quotidien de l’actualité de Montréal.

Articles récents du même sujet