Actualités

Mesures sanitaires: Legault fera le point mercredi

Alors que le nombre de cas au Québec atteint un sommet sans précédent, l’heure est aux décisions. Le premier ministre François Legault fera le point mercredi sur les nouvelles mesures sanitaires qui seront en vigueur dans la province.

«Comme dans beaucoup d’endroits dans le monde, le Québec est confronté à des choix très difficiles. Ce qui nous guide, c’est la capacité qu’on aura ou non de soigner les Québécois malades dans les prochaines semaines. On vous revient demain avec nos décisions», a publié le premier ministre sur ses réseaux sociaux.

Lors d’une mise à jour sur la situation sanitaire lundi, le ministre de la Santé Christian Dubé a admis que l’imposition d’aucune mesure n’était écartée, considérant l’évolution «inquiétante» du nombre de cas et d’hospitalisations. Le retour d’un couvre-feu, limitant les déplacements des Québécois, n’a pas été exclu. 

Le gouvernement a mis la main lundi soir sur des projections des hospitalisations et du nombre de cas de l’Institut national d’excellence en santé et en services sociaux (INESSS). Ces prédictions «ne seront probablement pas encourageantes», entrevoyait déjà M. Dubé lundi. 

«On est huit millions au Québec. Et on est à la guerre. C’est la guerre en ce moment contre le virus», a déclaré Christian Dubé.

Mesures draconiennes

En moins d’une semaine, le Québec s’est complètement refermé. Alors que les rassemblements de Noël ont été limités à 10 personnes, une mesure qui pourrait être à nouveau changée d’ici mercredi, plusieurs établissements se sont vus forcés de fermer leurs portes. Parmi le lot, on compte les cinémas, les spas, les gyms, les casinos et les bars.

Les écoles de la province ont fermé leurs portes lundi soir. Toutes les activités parascolaires sont annulées. Les services de vaccination et la distribution des tests rapides demeurent toutefois offerts dans les établissements scolaires, de même que les services de garde, notamment pour permettre aux travailleurs de la santé de continuer à se rendre au travail.

Les cégeps et les universités restent ouverts pour les examens et les stages. Les écoles qui prévoyaient rouvrir leurs portes avant le 10 janvier devront miser sur l’enseignement à distance.

Pour la première fois depuis le début de la pandémie, plus de 5000 cas ont été recensés au Québec mardi. En deux semaines, le nombre de cas a quadruplé dans la province.

Inscrivez-vous à notre infolettre et recevez un résumé quotidien de l’actualité de Montréal.

Articles récents du même sujet