Actualités

Un masque de plongée complètement revisité

BIG/AFP/REELAXNEWS - BUM Interactif

Ce masque conçu à partir de polypropylène ne pèse que 550 grammes.

Une invention, récemment récompensée aux prix annuels Oxylane Innovation Awards de l’enseigne Decathlon, pourrait bien changer la vie des plongeurs.

La marque française Tribord a développé le masque intégral Easybreath, qui facilite tant la respiration que la vision sous-marine.

En effet, cet imposant accessoire, qui couvre tout le visage, offre un champ de vision à 180 degrés, contrairement aux masques traditionnels plus restreints.

De plus, les utilisateurs peuvent respirer à la fois par le nez et la bouche, une idée de design révolutionnaire qui semble pourtant toute naturelle.

« On dissocie naturellement la bouche et le nez, a expliqué Olivier, directeur de centre de plongée, lors d’un entretien avec Tribord. En d’autres termes, on inspire par le nez et expire par la bouche, mais lorsqu’on enfile un masque, on ne peut plus respirer que par la bouche ».

Le nouvel équipement de Tribord éliminerait par ailleurs un problème récurrent des plongeurs, la présence de buée dans leur masque, grâce à un système d’extraction d’air comparable à celui que l’on trouve dans certains logements récents.

Le tuba intégré est doté d’un dispositif qui empêche l’eau de s’infiltrer, même en cas d’immersion, ce qui pourrait faciliter la plongée profonde prolongée. À la surface, l’extrémité du tuba orange fluo permet d’indiquer aux bateaux la présence du plongeur.

Une déclinaison adaptée aux enfants est en cours de développement, sa sortie serait prévue pour 2015.

Articles récents du même sujet