Soutenez

Mercier-Anjou: le SÉSAME ouvrira ses portes les samedis

Photo: Archives TC Media

Le café-bistro et la fruiterie du SÉSAME étendront leurs heures d’ouverture. À compter du 1er avril, ces deux services seront offerts les samedis.

Après 18 mois et des milliers de clients, le SÉSAME témoigne de la demande incessante des citoyens pour l’ouverture des installations le samedi.

«D’autant plus qu’avec la terrasse collective, en façade du SÉSAME, il devient important d’animer cet espace public pour qu’il devienne un pôle d’attraction pour la communauté», indique Stéphane Tremblay, directeur général du SÉSAME.

En ouvrant les samedis, le SÉSAME sera à même d’élargir sa clientèle et de rejoindre davantage de clients.

Principalement les travailleurs qui ne peuvent s’y rendre en semaine de jour, puisqu’ils sont au boulot.

Dès le mois d’avril, le SÉSAME ouvrira les portes de sa fruiterie les samedis et le café-bistro offrira des brunchs économiques et sains.

L’entreprise d’économie sociale offrira un brunch économique et santé et un service de smoothies créés à partir de fruits frais. La fruiterie sera ouverte toute la journée tout comme un kiosque maraîcher à l’extérieur.

Pour appuyer l’organisme dans ses démarches, le SÉSAME bénéficie d’un soutien financier de 22 000 $ provenant des fonds du programme de Revitalisation urbaine intégrée (RUI) de Mercier-Est visant à combattre l’exclusion sociale dans le quartier.

Cette somme lui permettra de faire les investissements nécessaires à la réalisation du projet: achat d’un mélangeur de qualité commerciale et d’un réfrigérateur vitré, main-d’œuvre, frais d’exploitation, promotion, etc.

M. Tremblay ne doute pas de la rentabilité du projet.

«Notre objectif est de nous autofinancer et je suis persuadé que ce sera un franc succès.»

Le projet a d’ailleurs ravi le comité aviseur de la RUI chargé d’analyser la demande, qui n’a pas hésité à en recommander l’adoption. Le vote des membres présents au dernier Comité de développement sociourbain de Solidarité Mercier-Est a été unanime.

Plusieurs ont mentionné avoir déjà hâte au mois d’avril.

 

Articles récents du même sujet

Mon
Métro

Toute l'actualité locale au même endroit.

En vous inscrivant à Mon Métro, vous manifestez votre engagement envers la presse locale. + Profitez d’une expérience numérique personnalisée en fonction de vos champs d’intérêt et du quartier où vous résidez. + Sélectionnez vos articles favoris pour une lecture en différé.