Montréal

Troisième opération de chargement de la neige à Montréal

Photo: Pablo Ortiz/Métro

À la suite de la chute d’une dizaine de centimètres de neige mardi sur la métropole, la Ville de Montréal entamera sa troisième opération de chargement de l’hiver mercredi soir.

Près de 2200 véhicules de déneigement entameront ainsi le chargement de la neige s’étant accumulée depuis mardi sur les quelque 10 000 km de rues et de trottoirs de Montréal.

«L’accent sera mis sur la qualité des opérations afin de sécuriser les déplacements pour tous les usagers», a indiqué la Ville par voie de communiqué, tout en rappelant aux citoyens de respecter les interdictions de stationnement.

La métropole aura donc eu droit à deux chargements de la neige de suite alors qu’une telle opération avait déjà été décrétée le 21 janvier.

Service uniforme
Mardi, la mairesse de Montréal, Valérie Plante, a envoyé une lettre à tous les arrondissements montréalais pour leur demander de veiller à ce que les rues et les trottoirs sur leur territoire soient bien déneigés.

«Je compte sur vous afin de porter une attention particulière aux opérations dans vos arrondissements respectifs», a-t-elle écrit, ajoutant qu’elle n’acceptera pas «sous aucun prétexte que l’exécution ne soit pas adéquate».

«C’était important pour moi comme mairesse d’envoyer un message somme toute positif de dire qu’on a bien travaillé et qu’on doit continuer à le faire parce qu’effectivement [la qualité du déneigement des trottoirs] était un peu inégal d’un endroit à l’autre et c’est important pour moi d’offrir les mêmes services à tout le monde», a précisé la mairesse mercredi en marge d’une conférence de presse à la Mission Old Brewery, au centre-ville de Montréal.

Par voie de communiqué, le cabinet de l’opposition officielle à l’hôtel de ville, Ensemble Montréal, a critiqué cette opération de communication de la mairesse de Montréal.

«La mairesse est clairement en mode panique devant toutes les critiques qu’elle reçoit depuis deux semaines. Elle veut montrer qu’elle fait quelque chose. Mais si elle doit blâmer quelqu’un, c’est sa propre administration. C’est la ville centre qui décide s’il y a lieu ou non de procéder aux opérations de chargement de la neige, pas les arrondissements», a réagi le maire de l’arrondissement de Saint-Laurent, Alan DeSousa.

Pour la mairesse de Montréal-Nord, Christine Black, «la lettre est tout simplement une opération de relations publiques de la part de la mairesse pour tenter de se déresponsabiliser». «L’administration se doit d’être plus proactive dans sa planification et ses actions, surtout dans un contexte où les changements climatiques imposent de nouvelles façons de travailler», a-t-elle souligné.

Idem pour le maire de Saint-Léonard Michel Bissonnet, qui s’en est pris aux capacités de l’administration Plante. «Il n’y a eu aucune opération de chargement de la neige en novembre et décembre, de sorte que les petites accumulations non ramassées ont durci lors des grands froids», a-t-il déploré. Son collègue, le maire de Pierrefonds-Roxboro Dimitrios Jim Beis, a qualifié la lettre d’«une vraie farce».

Articles récents du même sujet