Communauté

Six blessés par un chien de Montréal-Nord : pas d’accusation criminelle

Six blessés par un chien de Montréal-Nord : pas d’accusation criminelle
Photo: Photo: Cités Nouvelles - Archives

Le Directeur des poursuites criminelles et pénales ne déposera pas d’accusations criminelles dans l’affaire du chien ayant blessé six personnes en août dernier à Montréal-Nord.

«La procureure qui a procédé à l’analyse du dossier a informé les proches des personnes blessées qu’elle n’était pas en mesure de démontrer la commission d’une infraction criminelle », explique Me Jean Pascal Boucher, porte parole pour le DPCP. 

Le DPCP examinait depuis plusieurs semaines le dossier qui lui avait été transmis par le SPVM. L’enquête visait à établir si des accusations devaient être portées, ou non, contre les propriétaires du chien.

L’euthanasie en suspens, dénouement jeudi ? 
Des suites de l’attaque du chien survenue le 19 août dernier, une fillette de 4 ans avait subi des blessures à la tête nécessitant 16 points de suture, tandis qu’un garçon de 7 ans avait subi une grave fracture ouverte au bras.

Les élus de Montréal-Nord avait alors immédiatement réagi en prononçant l’euthanasie du chien par le biais d’un règlement municipal. Le règlement est présentement contesté judiciairement par le cabinet d’Anne-France Goldwater, qui s’oppose à l’euthanasie de l’animal. Dans l’attente de son sort, le chien est toujours gardé au sein des locaux de la SPCA.

« Le chien en question fait toujours l’objet d’un litige civil intenté par Me Daniel Goldwater, explique Me Sophie Gaillard, directrice de la défense des animaux pour la SPCA. L’audience aura lieu ce jeudi, au palais de justice de Montréal. Nous sommes sous instructions de la Ville de Montréal de ne pas procéder à l’euthanasie du chien jusqu’à l’issue de cette affaire ».

Plus de détails suivront.

Commentaires 0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *