LaSalle

Routes: des fermetures «majeures» pour assurer l’ouverture du nouveau pont Samuel-De Champlain

Routes: des fermetures «majeures» pour assurer l’ouverture du nouveau pont Samuel-De Champlain
Photo: Archives MétroDes travailleurs sont à l'œuvre sur le chantier du nouveau pont Champlain, dont on estime la durée de vie à environ 125 ans. En comparaison, la première mouture du pont a duré un peu plus de 57 ans.

Pour s’assurer de l’ouverture complète du nouveau pont Samuel-De Champlain à la date prévue, le 1er juillet prochain, Mobilité Montréal doit procéder à plusieurs fermetures majeures lors des deux longues fins de semaine dans le secteur du nouveau pont Samuel-De Champlain et de l’échangeur Turcot.

«On ne minimise pas l’impact que ces fermetures auront, mais c’est nécessaire de le faire et on essaie de minimiser les effets avec plusieurs mesures», a affirmé mercredi le conseiller communication numérique et mobilité pour le consortium Signature sur le Saint-Laurent, Benoît Chamontin, lors d’une mêlée de presse.

Le pont Champlain, l’échangeur Turcot ainsi que l’autoroute Décarie seront à éviter durant la fin de semaine du 21 juin. Un scénario semblable est prévu pour la fin de semaine suivante, en plus du pont Honoré-Mercier, où des travaux doivent débuter le 26 juin.

Mobilité Montréal – l’organisme chargé de coordonner les impacts des chantiers sur la mobilité dans la métropole – propose aux usagers d’opter pour le pont Jacques-Cartier et le pont Victoria, qui resteront ouverts avec deux voies en direction de Montréal pour «diffuser la circulation».

«On sait que ça fait beaucoup d’entraves majeures, mais c’est pourquoi le pont Victoria pourra aider. Il y a aussi le tunnel Louis-Hippolythe-La Fontaine qui demeure accessible», a indiqué à ce sujet le porte-parole du ministère des Transports, Martin Girard.

Questionné à savoir pourquoi avoir choisi les deux fins de semaine où les Québécois sont en vacances et souvent sur la route pour effectuer les fermetures, M. Girard a évoqué qu’il était devenu «nécessaire», voire urgent de le faire pour éviter un «effet domino» dans l’état des infrastructures.

«Si on veut finir les travaux, tout ça doit avancer dans le respect des échéanciers, sinon ça aura un impact sur les autres projets prévus durant l’été», a-t-il indiqué. Quand c’est possible, le ministère recommande aux usagers de la route de privilégier le transport en commun ou, sur le territoire montréalais, le BIXI, afin de contribuer à minimiser les impacts.

Feux d’artifice
Même si les feux d’artifice de Loto-Québec reviennent chaque année – ils se tiendront cet été à La Ronde –, l’événement tombe cette fois dans une fin de semaine où plusieurs fermetures seront à l’agenda, ce qui ajoute un enjeu supplémentaire à la logistique, car le pont Jacques-Cartier sera fermé pour l’occasion.

Pour pallier la situation, Mobilité Montréal a voulu «maximiser les possibilités» en ouvrant une voie sur l’ancien pont Champlain que les automobilistes pourront emprunter temporairement le samedi 29 juin entre 19h et 1h.

Une dizaine de policiers seront sur place afin d’assurer la fluidité de la circulation.

«C’était essentiel, parce qu’on sait qu’il y a toujours un fort achalandage ou des besoins pour les mesures d’urgence pour entrer ou quitter l’île», a souligné là-dessus M. Chamontin.

Malgré les impacts négatifs que pourront avoir ces fermetures importantes sur le réseau routier, celui-ci a rappelé que le «bon point» à retenir est l’ouverture du pont Samuel-De Champlain, comme prévu.

«Oui, il y aura de la construction et des entraves, mais on voit enfin la concrétisation de ce projet. Après quatre ans, on ouvre le pont», s’est-il réjoui.