Montréal

Des centaines de lanternes chinoises pour un nouvel événement à Montréal

Photo: CourtoisieUn événement «immersif» mariant lanternes chinoises et nouvelles technologies prendra place au parc Jean-Drapeau cet automne.
Photo: CourtoisieUn événement «immersif» mariant lanternes chinoises et nouvelles technologies prendra place au parc Jean-Drapeau cet automne.
Photo: CourtoisieUn événement «immersif» mariant lanternes chinoises et nouvelles technologies prendra place au parc Jean-Drapeau cet automne.
Photo: CourtoisieUn événement «immersif» mariant lanternes chinoises et nouvelles technologies prendra place au parc Jean-Drapeau cet automne.

D’immenses lanternes chinoises viendront occuper l’Espace 67 du parc Jean-Drapeau pendant un mois et demi dans le cadre d’un nouvel événement «immersif». Certaines font plus de 10 mètres de hauteur.

Du 13 septembre au 31 octobre, le parc Jean-Drapeau accueillera l’événement «Feux follets». Ainsi, sept jours par semaine, Montréalais et touristes pourront réaliser un parcours nocturne de deux heures et demi au travers d’immenses lanternes chinoise. Celles-ci, dont certaines atteindront jusqu’à 15 mètres de hauteur une fois assemblées, sont récemment arrivées par la voie maritime du pays d’Asie.

«Le Château de l’empereur, il est aussi haut qu’un édifice de trois étages et large comme trois maisons de ville», illustre la productrice Stéphanie Lopez au sujet d’une des structures qui sera montée sur ce site. 

Afin d’en faire un événement «immersif», la productrice, qui est épaulée par deux collègues, a misé sur l’utilisation des nouvelles technologies.

«Dans ces décors-là, on a mis une touche de technologie avec des animations holographiques et la présence de drones. On a aussi ajouté des spectacles qui vont être donnés soit par des artistes chinois ou des artistes locaux», détaille Mme Lopez.

On retrouvera entre autres des cracheurs de feu, des acrobates et des contorsionnistes. 

Le site couvrira 28 000 m2. Il comprendra notamment une galerie d’art de peintres chinois et une foire alimentaire offrant de la nourriture traditionnelle de ce pays.

«On est très excité avec ce projet-là. Je pense que ça va beaucoup plaire», ajoute la productrice, dont l’énergie est contagieuse même au bout du fil. 

Le site pourra accueillir jusqu’à 45 000 visiteurs chaque soir.

«Plus interactif»

L’événement se déroulera d’ailleurs sensiblement dans la même période que l’exposition de lanternes chinoises qui a lieu chaque automne au Jardin botanique.

«Le jardin botanique, c’est un parcours qui n’est pas immersif. Nous, on offre quelque chose de beaucoup plus interactif», affirme Mme Lopez. 

La productrice souligne par ailleurs qu’une thématique différente sera abordée chaque année. Cela afin d’éviter «que les gens voient la même chose année après année».

Cela signifie-t-il que les Montréalais pourront visiter un pays différent chaque année au parc Jean-Drapeau?

«Ça pourrait être un pays ou un thème différent. On pourrait par exemple partir sur la thématique des jeux vidéo», illustre-t-elle.

De grandes ambitions

La productrice d’origine française, qui demeure au Québec depuis 27 ans, voit grand pour son «premier gros projet». 

«On travaille pour que ce projet-là soit commercialisé à l’international», confie Mme Lopez. Pour ce faire, celle-ci essaie de s’entourer de partenaires québécois prêts à embarquer dans cette aventure.

La productrice tire-t-elle sa motivation du Cirque du Soleil, qui a réussi à conquérir le monde?

«C’est exactement ça!» lance Mme Lopez avant d’éclater de rire.

Un billet pour entrer sur le site coûtera 30$ à un adulte et 10$ pour les enfants. Une partie des fonds ainsi recueillis seront d’ailleurs remis à des organismes et à des entreprises à vocation sociale.